Buenos Aires rend des comptes à Washington

Carlos Ruckauf, ministre argentin des Relations extérieures affrontera cette semaine le Trésor américain. En effet, il doit répondre au cours de son voyage à Washington, à aux questions relatives au plan anti-crise en cours d’élaboration par le gouvernement argentin. Il s’agit d’un questionnaire concernant sept points.
Le document en question a été adressé vendredi 25 janvier à l’Exécutif argentin par le secrétaire américain au Trésor, Paul O’neill, dont la rencontre avec M. Ruckauf est attendue pour aujourd’hui.
Le questionnaire fait beaucoup plus état des inquiétudes des Américains à propos de plusieurs chantiers initiés par le gouvernement de Buenos Aires. Ces préoccupations concernent l’évolution du projet de budget 2002 basé sur des mesures d’austérité, la situation réelle du système financier au regard des mesures de restrictions bancaires, le flottement total ou non du peso, la modification du statut de la banque centrale et ses objectifs en matière d’émission monétaire, les mesures de relance de la production et leurs conséquences sur le système financier, l’accord budgétaire et fiscal avec les provinces et l’état des négociations avec les experts du Fonds Monétaire International. Par ailleurs, il faut préciser que la rencontre avec M. O’neill n’était pas inscrite dans le programme officiel de la visite de M. Ruckauf, comme cela a été relevé dans les médias argentins.
Initialement, le chef de la diplomatie argentine devait avoir des entretiens avec la conseillère pour la Sécurité Nationale du Président George W. Bush, Condoleeza Rice, lundi et avec le Secrétaire d’Etat Colin Powell. Ce n’est que samedi, 26 janvier que la rencontre avec M. O’neill a été diffusée par la presse argentine. Après son séjour aux Etats-Unis, M. Ruckauf fera une tournée en Italie et en Espagne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *