Caisse centrale de garantie : Le plan 2017-2021 approuvé

Caisse centrale de garantie : Le plan  2017-2021 approuvé

Consolidation de l’offre produit et identification de nouveaux axes de développement

Ce plan triennal a rempli, selon les représentants de la CCG, l’ensemble des objectifs du démarrage. Sur certains
segments les réalisations ont été supérieures aux attentes.

Le processus de modernisation de la Caisse centrale de garantie sera maintenu. Ceci s’inscrit dans le cadre de la nouvelle vision déterminée par l’institution sur la période 2017-2021. Un nouveau plan est ainsi tracé ayant pour priorité la consolidation du développement de l’offre produit actuelle ainsi que l’identification de nouveaux axes de développement. Ces objectifs ont pour finalité d’encourager l’inclusion financière et de faciliter l’accès des Très petites et moyennes entreprises au financement (TPME).

«Le nouveau plan de développement stratégique pour la période 2017-2021 permettra à la CCG de jouer un rôle plus proactif et d’anticiper les besoins des Très petites et moyennes entreprises et des start-up en matière de financement», indique Mohamed Boussaid, lors de l’approbation de ce dispositif au 31ème conseil d’administration de la CCG. La réussite de ce plan est tributaire, selon le ministre, de la mobilisation de l’ensemble des opérateurs économiques, banques et strat-up afin de bénéficier des opportunités de financement pour consolider leur productivité et la compétitivité de l’économie nationale.

Le conseil d’administration de la CCG, tenu récemment sous la présidence de Mohamed Boussaid, a été une occasion de dresser le bilan du plan stratégique 2013-2016 de la Caisse. Des résultats positifs ont été mis en relief dans ce sens. Ce plan triennal a rempli, selon les représentants de la CCG, l’ensemble des objectifs du démarrage. Sur certains segments les réalisations ont été supérieures aux attentes. C’est le cas des crédits garantis et cofinancés ainsi que le nombre de TPME financées. Ils se sont situés respectivement autour de 39 milliards de dirhams et 18.000 TPME, à savoir le double des prévisions fixées lors du lancement de ce plan triennal. S’agissant de l’activité «Particuliers», la Caisse centrale de garantie affirme avoir rempli ses engagements. Les objectifs arrêtés sur la période 2013-2016 ont été atteints. La caisse compte dans ce sens 112.000 ménages bénéficiaires et un encours de crédits garantis de l’ordre de 22 milliards de dirhams. En commentant ces réalisations, Mohamed Boussaid a souligné l’importante dynamique enregistrée par la CCG sur les trois dernières années. Le ministre de l’économie et des finances a indiqué à cet égard que «les performances enregistrées résultent de la forte progression de l’activité en faveur des entreprises et de la poursuite de l’effort consenti pour le renforcement de l’accès au financement du logement social».

La période du déploiement du plan stratégique de la CCG a constitué une occasion pour cette institution de développer son offre produits ainsi que de moderniser ses outils de pilotage et de management opérationnel. Pour rappel, la CCG a mis en place ces dernières année un certain nombre de mesures de soutien en faveur des TPME et start-up innovantes. La Caisse a déployé à cet effet des instruments de garantie des crédits bancaires couvrant les différents besoins aussi bien d’investissement que d’exploitation ainsi que des solutions de cofinancement conjoint entre la CCG et le secteur bancaire. Parmi les mesures phares engagées, le «Fonds Innov Invest» qui constitue un pack complet de financement en faveur des porteurs de projets du stade de l’idée jusqu’à la croissance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *