Caisse de compensation : la charge de la subvention a baissé de 54,57% en 2009

Caisse de compensation : la charge de la subvention a baissé de 54,57% en 2009

Les dépenses de subventions de la Caisse de compensation ont connu une baisse notable durant l’année 2009. La chute est estimée à 54,57% pour un montant de 15,2 milliards de dirhams contre 33,5 milliards de dirhams en 2008. Sur ce total, 4,85 milliards de dirhams représentent les arriérés de 2008 reportés sur 2009.  Ces chiffres ont été rendus publics à l’issue du conseil d’administration de la Caisse de compensation, tenu vendredi 25 décembre 2009, à Rabat sous la présidence du ministre délégué chargé des Affaires  économiques et générales,  Nizar Baraka. Lors de cette séance, le conseil a procédé à l’estimation, l’examen et l’approbation du projet de budget de fonctionnement de la Caisse pour l’année 2010. Tout en prenant note de  la désignation d’un nouvel auditeur externe des comptes pour les  exercices 2009, 2010 et 2011. De même, le conseil a félicité l’effort de l’Etat en  matière de mandatement et de déblocage des crédits budgétaires, comme il a pris note avec «satisfaction » de l’absence d’arriérés de  2009 reportés sur 2010.  Selon le même communiqué, le conseil a pris note des actions entreprises par le  gouvernement sur le plan de la réforme du système de compensation. Cette rencontre a été, également, une occasion pour mettre en relief les différentes actions de ciblage faisant  bénéficier les couches démunies directement du soutien de l’Etat, notamment dans les milieux ruraux et les régions montagneuses enclavées. Ces actions sont  matérialisées principalement dans le cadre des programmes «Tayssir» et  «Ramed» incitant à la scolarisation en bas âge et luttant contre  l’absentéisme et l’abandon scolaire, tout en améliorant l’hygiène et  la santé des femmes enceintes, ont donné des résultats très encourageants. Par ailleurs, le conseil a enregistré avec satisfaction  les résultats des travaux des cabinets de contrôle des dossiers de  subventions aussi bien au niveau des opérateurs qu’au niveau de la  Caisse de compensation et dont les conclusions ne décèlent aucune  anomalie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *