Campagne agricole : Avancement positif

La campagne agricole se présente sous de bons auspices. Globalement, le déroulement de la campagne agricole 2003-2004 et la situation végétative des cultures ont connu un redressement suite aux précipitations enregistrées au cours du mois de février et celles enregistrées depuis le 20 mars dernier. Et les différents indicateurs du secteur sont au vert. Ainsi, et selon les dernières statistiques diffusées par le ministère de l’Agriculture, les superficies totales semées en céréales d’automne et en légumineuses alimentaires, depuis le début de la campagne agricole jusqu’au 20 mars, ont atteint respectivement 5,3 millions ha, (dont 400.000 ha en irrigué), et 287.000 ha.
Si les superficies semées en céréales d’automne sont restées au même niveau que celui de la campagne précédente, celles qui concernent les légumineuses d’automne enregistrent une augmentation de 8% par rapport à l’année dernière. L’état végétatif des céréales au niveau de l’irrigué est « généralement bon », selon le document ministériel, qui précise qu’au niveau des terres bour, les superficies semées en céréales à l’état végétatif bon et moyen représentent respectivement 41 et 43% de la superficie totale semée. Tandis que les superficies à l’état végétatif « médiocre » sont de l’ordre de 16%. Ces terres sont localisées essentiellement au niveau du Hoauz, de l’Oriental et du Souss, précise le ministère.
La même tendance à la hausse est enregistrée au niveau des cultures de printemps. Ainsi, la superficie semée en maïs, tournesol et pois chiche ont connu une hausse respective de 18 % (183.000 ha), 36 % (49.000 ha) et 18 % (47.000 ha) par rapport à la campagne précédente. Bémol cependant en ce qui concerne les cultures irriguées, dont la superficie semée en cultures sucrières a connu une diminution de l’ordre de 9 % (58.000 ha) pour la betterave, alors que les superficies plantées en canne à sucre sont de 18.000 ha avec 3.300 ha semés en automne 2003. Au niveau des exportations globales en primeurs, la note indique que ces dernières ont connu une hausse de l’ordre de 21 %, soit 325.000 T par rapport à la campagne précédente.
A l’inverse, les exportations en agrumes ont connu une baisse de 4%, soit 303.000 tonnes contre 316.000 tonnes par rapport à la dernière campagne. L’impact positif des dernières précipitations se ressent également au niveau des réserves en eau des barrages à usage agricole. Celles-ci s’élèvent à plus de 8,9 milliards de m3 à la date du 29 mars, soit un taux de remplissage d’environ 68% contre 62 % à la même date en 2003.
Le taux de remplissage moyen dépasse 78% pour les périmètres irrigués de la Moulouya (93%) et du Loukkos (97%), du Nekkor (99%), du Gharb (91%) et du Haouz (78%). Il est de l’ordre de 40 à 69% pour les périmètres alimentant Tadla (69%), Souss-Massa (4%), Ouarzazate (40 %) mais demeure inférieur à 30 pc pour les périmètres des Doukkala (28%) et Tafilalet (14%). Le cumul pluviométrique enregistré au 29 mars s’élève à 344 mm au niveau national mais demeure inférieur à la campagne précédente, précise le communiqué, notant qu’à l’exception du Haouz et du Souss, ce cumul a enregistré un excédent de 15 % par rapport à une année normale, soit 300 mm. Rassurant.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *