Cap sur la première année de sa mise en oeuvre

Cap sur la première année de sa mise en oeuvre

Une année après sa mise en œuvre, le contrat d’objectifs de la propriété industrielle et commerciale «Horizon 2015» est en bonne marche. C’est du moins ce que souligne l’Office marocain de la protection de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC). En effet, la première année marque la concrétisation du premier axe stratégique portant sur les services aux clients, notamment au niveau de l’amélioration et la simplification des procédures des titres de propriété industrielle et commerciale, la refonte et le développement des services en ligne ainsi que la mise en place du serveur de publication des brevets d’invention. De même, le projet d’amendement de la loi sur la propriété industrielle a été finalisé. Selon l’OMPIC, ce projet est même introduit dans le circuit de promulgation. Par ailleurs, l’environnement de la propriété industrielle a été enrichi par le lancement du jumelage institutionnel de l’OMPIC avec l’Union européenne et l’intensification des activités du Comité national pour la propriété industrielle et anti-contrefaçon (CONPIAC).
Dans une optique de valorisation et d’exploitation de la propriété industrielle et commerciale, en l’occurrence la promotion de cette culture, l’OMPIC a procédé au cours de 2011 à l’organisation d’événements sur le design, les marques, les brevets d’invention et de la contrefaçon. Les événements les plus en relief dans ce sens sont le concours Moubtakir et les Morocco Awards. L’année 2011 a également connu l’implication des antennes régionales dans le processus d’appui aux entreprises, et ce à travers «la formation du personnel du réseau de la propriété industrielle et commerciale pour une étendue nationale du pré-diagnostic», relève-t-on du côté de l’OMPIC. Entre autres, l’entité «Audit et contrôle de gestion» a vu le jour, en parallèle au lancement de l’audit tarifaire et commercial des prestations de l’Office. En perspective, l’OMPIC dresse les projets phares à réaliser au cours de cette année. Conformément aux recommandations du contrat d’objectifs à l’horizon 2015, l’année 2012 devra connaître la création d’un centre de formation en propriété intellectuelle et commerciale, le lancement de l’initiative de coopération renforcée avec les pays membres de l’Accord d’Agadir visant à renforcer la coopération Sud-Sud en propriété industrielle. De même, l’OMPIC prévoit de lancer, en partenariat avec le ministère de la justice, le service registre du commerce en ligne. Une plate-forme régionale de diffusion des informations sur les brevets d’invention sera mise en forme en parallèle à une plate-forme décisionnelle sur la base des informations financières issues du registre central du commerce.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *