Caravane de l’ALE dans la région de Meknès Tafilalet

Les opérateurs économiques de la région de Meknès-Tafilalet étaient nombreux à prendre part à la conférence-débat organisée, mardi à Meknès, en marge de la caravane de l’ALE qui est à sa deuxième étape, ont eu l’occasion de débattre avec des experts économiques américains et des représentants de l’administration marocaine, les détails techniques de l’accord et de son apport pour l’économie de la région, notamment dans le domaine de l’agriculture, sa vocation principale.
A cette occasion, les opérateurs de la région ont fait part de leurs préoccupations et inquiétudes suite à l’application de l’accord, précisant qu’ils sont conscients tout de même que le processus d’ouverture de l’économie marocaine est  » irréversible » et qu’ils sont appelés à se mettre à niveau pour tirer profit des accords de libre-échange conclus par le Maroc, notamment celui signé en juin dernier avec les Etats-Unis.
« En tant qu’opérateurs marocains, nous sommes conscients qu’il est impératif aujourd’hui de travailler dans le sens de placer l’économie nationale dans l’économie mondiale « , a déclaré à la MAP, Jawad Chami, président de la CGEM-Meknès.
Il a précisé que l’ALE Maroc-USA présente « des opportunités d’investissements intéressantes, mais à condition que les Marocains parviennent à sensibiliser sur certains éléments de compétitivité de l’économie nationale ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *