Caravane OCP : Chaouia-Ouardigha, l exemple à suivre

Caravane OCP : Chaouia-Ouardigha, l exemple à suivre

«Chaouia-Ouardigha est la première région productrice de céréales au niveau national», a exalté, lundi, Mohamed Belcadi, directeur régional de l’agriculture, lors de l’escale de la Caravane OCP céréales et légumineuses à Sidi Hejjaj dans la région de Settat.

Il est donc tout à fait normal que cette caravane, initiée par l’office chérifien des phosphates en partenariat étroit avec le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime,  sillonne cette région dont les agriculteurs sont donnés en exemple. Ainsi, cette tournée vise à cibler notamment les petits agriculteurs pour qu’ils emboîtent le pas aux grands, qui sont donnés en exemple, et partager leur expérience avec leurs confrères issus de la même région et pourquoi pas d’autres zones.

Un autre but convoité par cette caravane qui a atteint sa 5ème étape et ayant été lancée le 1er octobre par le ministre de tutelle à Tadla- Azilal à l’occasion du démarrage de la saison agricole, consiste à sensibiliser ces fellahs à l’utilisation raisonnée des engrais pour améliorer leur productivité. Il est également question de les aider, via cette tournée, à mieux comprendre la typologie de leurs sols. Comment ? En procédant à des analyses dans des laboratoires dédiés à cet effet.

«C’est le laboratoire qui constitue le dossier. Ainsi l’agriculteur n’est pas tenu par la procédure administrative. Quant aux semences, l’Etat aide à raison de 50% au moment où la deuxième moitié est supportée par le laboureur», explique M. Belcadi.

A propos de la caravane, les responsables d’OCP demeurent optimistes même si cette initiative est à ses débuts. «Ce concept est très jeune», indique Mohamed Benzekri, directeur des ventes à l’office, qui a précisé que cette caravane est également consacrée aux petits agriculteurs n’ayant pas accès à l’information en matière agricole. Ainsi, les initiateurs envisagent de dépasser le nombre de 3.500 petits agriculteurs au niveau de la région.

Cette escale, marquée par la présence du wali de Chaouia-Ouardigha, a été une occasion pour Youssef Essadki, représentant du ministère de tutelle et de l’office national de consultation agricole, d’aborder les mesures prises dans le cadre de la saison agricole 2013-2014 dont la création récente de cet office.
Son rôle étant de mettre en œuvre une stratégie d’encadrement et d’information de l’agriculteur. Après Settat, la caravane OCP poursuivra sa tournée jusqu’à fin novembre. Elle fera escale à Khenifra, Khemisset, Larache, Sidi Kacem, Moulay Yacoub, Taza et Berkane.

Ceci étant, le concept de la caravane traduit également la concrétisation du modèle de partenariat illustré par le «Contrat-Package» qui lie OCP, la Fondation OCP et les distributeurs d’engrais sur le marché marocain. Grâce à ce schéma, l’agriculteur bénéficie de l’action directe des distributeurs d’engrais phosphatés, qui s’engagent à les encadrer et à les former aux meilleures pratiques de la fertilisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *