Cartier Saada : Un chiffre d’affaires en hausse de 13%

Cartier Saada : Un chiffre d’affaires en hausse de 13%

L’activité sur un trend haussier au 1er semestre 2016

L’activité de Cartier Saada a battu son plein au premier semestre 2016. Une progression à deux chiffres a été constatée dans ce sens. Le chiffre d’affaires de la société Cartier Saada a grimpé au titre des six premiers mois de l’année de 13%. Il se situe ainsi autour de 72,8 millions de dirhams contre 64,4 millions de dirhams à la même période de l’année passée. C’est ce qu’indique l’entreprise cotée dans sa dernière communication relative aux indicateurs financiers au titre du premier semestre de l’exercice social 2016-2017.

La progression du chiffre d’affaires de la société Cartier Saada intervient au moment où le marché international est en mal de consommation. «Cette progression, portée par l’évolution de 13,25% des ventes à l’export, reflète les efforts de diversification commerciale à travers la consolidation des marchés traditionnels et la pénétration de nouveaux marchés», commente dans ce sens Cartier Saada.

L’excédent brut d’exploitation a connu en revanche une baisse. La détérioration relevée au premier semestre est de 14%. L’excédent brut d’exploitation s’est établi autour de 10,62 millions de dirhams. La société lie cette baisse au niveau «historiquement» faible d’une récolte d’abricots due à de très mauvaises conditions climatiques lors de la floraison. En quantité, la récolte est sortie déficitaire de 50%. Elle a été accompagnée par la flambée du prix de la matière première. Le résultat net de Cartier Saada a dans ce sens connu un net repli. L’entreprise indique à cet égard que le résultat net s’est établi à 5,22 millions de dirhams contre 6,54 millions de dirhams au premier semestre de l’exercice 2015.

La baisse observée à cet égard est de 20%. En commentant ce repli, Cartier Saada l’explique par l’augmentation du poste achat de matières premières (abricots) et baisse du chiffre d’affaires liée aux abricots ainsi que par la baisse de la valeur ajoutée. En termes de perspective, un plan de développement est dans le pipe pour Cartier Saada. L’entreprise s’est dotée en 2016 d’une vision stratégique. «La finalité étant d’assurer la pérennité et la rentabilité dans un esprit de développement durable», explique Cartier Saada. Et de conclure que «cette vision est en cours de mise en œuvre par la réalisation d’un plan d’investissement sur trois ans pour une enveloppe globale de 25 millions de dirhams, un projet qui a été retenu par le comité public-privé du programme Imtiaz croissance. Il bénéficiera d’une subvention d’investissement de l’ordre de 5 millions de dirhams».

Articles similaires

1 Comment

  1. Muslim

    On doit soutenir les entreprises agro-alimentaires et les aider à fabriquer plus d’aliments, et s’elles peuvent ouvrir des filiales à l’étranger c’est à encourager aussi, et les banques marocaines doivent les aider, comme les banques marocaines sont implantées aussi dans des pays arabes et africains, comme AWB, BCP, etc

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *