Casablanca accueille Les banquiers arabes

Casablanca accueille Les banquiers arabes

Casablanca est devenue, le temps d’un congrès, la capitale des banquiers arabes. En effet, la métropole accueille durant les 27 et 28 avril le congrès bancaire annuel arabe. Dirigeants, responsables économiques, financiers et bancaires aussi bien arabes qu’étrangers participent à cet événement. Placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce congrès est organisé par l’Union des banques arabes en collaboration avec le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM).
La séance d’ouverture de cette rencontre a été présidée par Joseph Torbey, président de l’Union des banques arabes et Othman Benjelloun, président du GPBM.
Le moment fort de cette cérémonie aura été la remise de boucliers de mérite à plusieurs personnalités marocaines. Une distinction pour reconnaître et récompenser leur soutien aux activités de cette Union ainsi que leurs actions dans le domaine bancaire. Il s’agit notamment du Premier ministre, Driss Jettou, du ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou, et du gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri.
Les boucliers de mérite ont été également remis à Othmane Benjelloun et El Hadi Chaibainou respectivement président et directeur général du GPBM.
Durant deux jours, les participants débattront des opportunités d’investissement dans le monde arabe ainsi que les actions d’encouragement et de développement des investissements.
D’ailleurs, le thème de ce congrès est centré sur « l’investissement dans le monde arabe, investissement dans l’avenir ».
L’autre thème qui intéresse le plus les participants est relatif aux conditions d’amélioration de l’environnement de l’investissement dans les pays arabes.
Les nouvelles opportunités d’investissement dans les pays en question, suite à la flambée des prix du pétrole ainsi que les opportunités d’investissement au Maroc, sont au menu des discussions.
Les travaux de ce congrès seront clôturés par l’annonce de la Déclaration de Casablanca en fin d’après-midi du vendredi 28 avril. Cette déclaration tracera « les grandes lignes de la coopération entre les institutions financières et bancaires arabes pour faire face aux défis de la mondialisation ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *