Casablanca : La 6è édition du Forum Centraliens Supélec, les 18 et 19 février

Casablanca : La 6è édition du Forum Centraliens Supélec, les 18 et 19 février

La 6è édition du Forum Centraliens Supélec, carrefour d’échanges entre opérateurs économiques, chercheurs et décideurs de la sphère publique, se tiendra les 18 et 19 février courant à Casablanca sous le thème de « L’Afrique industrielle, pour une co-émergence inclusive », ont annoncé lundi les organisateurs.

Initié par l’Association des Centraliens et des Supélec du Maroc, le forum, qui sera consacré cette année au modèle d’industrialisation et de développement du continent, réunira plus de 400 experts, opérateurs économiques, décideurs et acteurs politiques nationaux et internationaux, ont indiqué les organisateurs lors d’une conférence dédiée à la présentation de cette édition.

Cette 6ème édition s’attachera à répondre à plusieurs questions clé autour de d’industrialisation en Afrique, dans le cadre de différents workshops et ateliers de réflexion animés par des experts, a fait savoir le président de l’association des Centraliens et Supelec du Maroc, Mustapha Metaich, notant que le forum sera également l’occasion de proposer les jalons d’un modèle intégré et inclusif de l’industrie de l’ensemble du continent.

A l’issue des travaux du Forum Centraliens Supélec, un livre blanc synthétisera les conclusions des ateliers et de la conférence plénière ainsi que les principales recommandations émises par les participants, a-t-il précisé, ajoutant que ces recommandations seront remises ensuite aux décideurs.

Pour le coordinateur scientifique du forum, Mohamed Fikrat, il est nécessaire de mener une réflexion globale sur le positionnement du continent sur la chaine de valeur de l’économie mondiale même si plusieurs pays du continent comme le Maroc, le Sénégal ou la Côte d’Ivoire ont d’ores et déjà mis en place des stratégies industrielles sectorielles afin de valoriser leurs ressources à travers une transformation créatrice de valeur ajoutée.

« Véritable berceau de richesses mondiales telles que le pétrole, les phosphates les métaux précieux et produits agricoles, le continent africain veut aujourd’hui prendre sa place légitime dans l’économie mondiale », a-t-il souligné.

Premier réseau d’écoles d’ingénieurs françaises au Maroc, l’association des Centraliens et des Supélec du Maroc organise tous les deux ans ce rendez-vous qui réunit plus des décideurs du monde des affaires et de la sphère publique pendant deux jours autour d’une thématique d’actualité : énergie, mobilité durable, e-administration, protection de l’environnement,…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *