Casablanca : La Bourse trébuche

Après cinq séances de performances, les cours des titres émis à la Bourse de Casablanca sont revues à la baisse. C’est ainsi que l’indicateur de toutes les valeurs cotées Masi a accusé une baisse de 1,08 % à 9.063,26 points, tout en ramenant sa performance annuelle à +63,62%. L’indice des titres des capitalisations les plus liquides, le Madex, a, quant à lui, enregistré une dégradation de 1,10% à 7 387,48 points. Suivant la même tendance, la capitalisation boursière se contracte de 1,09% à 398,9 milliards DH
Du côté des volumes des échanges, le flux global des transactions s’est élevé à 873,9 millions DH. Ce dernier a été drainé intégralement par le marché central. Comme à l’accoutumée, les valeurs les plus échangées concernent les titres émis par Addoha en accaparant plus de la moitié du négoce à 444,3 millions DH. Pour leur part, le volume des transactions sur les actions émises par le CIH a atteint un chiffre d’affaires de 273,5 millions DH pour les 218 443 titres échangés. Loin derrière, les transactions sur l’ONA ont totalisé 31,3 millions DH, soit 3,6% des parts des échanges.
Au terme de cette session, l’ampleur des baisses était plus forte que celle des hausses. Les plus grandes tendances baissières ont touché les actions de Taslif qui ont régressé de 5,93% à 254 DH. La société des crédits à la consommation n’a pu échanger que deux de ses actions.
De son côté, le CIH s’est replié de 5,76% à 622 DH, en ramenant ses bénéfices cumulés depuis le début de l’année 2006 à +212,6%. Papelera de Tetuan, quant à elle, a accusé une baisse de 5,41% à 140 DH. La contre-performance de cette dernière entreprise au terme de l’année 2006 s’est aggravée de
-35,8%. Addoha, acteur principal de la Bourse, au vu du volume de ses transactions, n’a pas pu maintenir les tendances haussières réalisées ces derniers jours. Les cours de ses titres ont chuté de 1,03%.
En revanche, Lesieur Cristal se bonifie de 3,56% à 699 DH. Cette performance a permis à la société d’être sur la première marche du podium. Elle lui a permis également de réduire ses pertes pour l’année 2006 à –18,7%. Pour sa part, les actions de Wafa Assurance ont continué sur leur lancée en marquant une nouvelle appréciation de +2,50% à 1 230 DH. Toujours parmi les plus grandes hausses, on trouve les actions de l’ONA, mais à une proportion moindre cette fois-ci, en enregistrant une appréciation de 1,56% à 1 498 DH. La performance annuelle du holding pour l’année 2006 a augmenté de 40,1%.
A ce niveau de performance, l’ONA a pu traiter 23,3 fois ses résultats prévisionnels 2006 et 20 fois ses résultats prévisionnels pour 2007. Le rendement des dividendes du holding est estimé à 1,7% en 2006.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *