Casablanca : Les demandes de projets en augmentation

Casablanca : Les demandes de projets en augmentation

Le Guichet unique de Casablanca se taille la part du lion avec 38,6% en termes de répartition des dossiers, suivi de celui de Mohammadia avec 9,4%. La troisième place revient au Guichet unique de Ain Chock avec 7% enregistré sur la totalité des dossiers déposés depuis novembre 2014.

Le nombre de dossiers relatifs aux petits projets a connu une hausse fulgurante au mois de mai. C’est ce qui ressort des chiffres récemment publiés par l’Agence urbaine de Casablanca (AUC). En effet, pas moins de 669 dossiers pour les petits projets ont été déposés auprès de l’agence contre 408 dossiers déposés au mois de mai de l’année passée. Cette dynamique est également remarquée pour les grands projets. Ainsi, 302 dossiers liés aux grands projets ont été enregistrés auprès de l’agence, soit trois fois plus de demandes comparativement à la même période de l’année précédente. Dans ce sens, les statistiques délivrées par l’agence dévoilent que l’évolution du nombre de demandes est en constante augmentation depuis novembre 2014 aussi bien pour les petits que les grands projets. Dans cet élan c’est le Guichet unique de Casablanca qui se taille la part du lion avec 38,6% en termes de répartition des dossiers, suivi de celui de Mohammadia avec 9,4%.

La troisième place revient au Guichet unique de Ain Chock avec 7% enregistré sur la totalité des dossiers déposés depuis novembre 2014. Quant à la quatrième place elle revient au Guichet unique de Hay Hassani avec 5,8% des dossiers déposés, suivi de celui de Dar Bouazza qui a enregistré un taux de 4,7%. Le Guichet unique de Settat est en sixième position avec 4,2% du total des dossiers déposés auprès de l’agence. Par ailleurs, l’AUC a fait savoir que plus de 51,01% des petits projets ont reçu un avis favorable, soit 1.135 petits projets contre 48,99% de dossiers défavorables, à savoir 1.090 petits projets.

Concernant les grands projets, l’agence a dévoilé que 32,67% des dossiers déposés sont favorables, soit 589 grands projets. Toutefois le nombre de dossiers défavorables pour les grands projets dépasse 67% ce qui est équivalent, selon l’agence, à 1.214 projets. Dans cette perspective, les statistiques de l’Agence urbaine de Casablanca mettent en lumière une hausse importante des dossiers favorables pour les petits projets durant le mois de mai 2017. Ainsi, le nombre de dossiers favorables atteint durant ce mois 121 dossiers contre 28 favorables au mois de mai 2016. Pareillement, le nombre des dossiers favorables relatifs aux grands projets a connu une évolution remarquée. En effet, 37 dossiers ont reçu un avis favorable au mois de mai 2017 contre 14 dossiers favorables au mois de mai 2016. Dans cette évolution, le Guichet unique de Casablanca arrive en tête avec 26,3% des dossiers favorables, suivi du guichet dépôt Mediouna avec 9% des dossiers sur l’ensemble des dossiers favorables. Quant au guichet dépôt Oulad Saleh il arrive en troisième position avec 7,3% des dossiers favorables. 

Par ailleurs, les chiffres révélés par l’Agence urbaine de Casablanca ont également mis en avant une baisse importante des délais moyens en jours de délivrance d’autorisation. Dans cette lignée la moyenne de délai de délivrance d’autorisation a atteint 28 jours pour les grands projets durant le mois de mai 2017 comparé à un délai de 66 jours en moyenne durant la même période pour l’année passée. Une diminution qui concerne également le délai de délivrance d’autorisation pour les petits projets. Ainsi, ce délai est de 16 jours en moyenne au mois de mai 2017 contre 24 en moyenne au cours du mois de mai 2016. Toutefois, le délai de prise de rendez-vous pour les grands projets est de 6 jours au mois de mai 2017 contre 3 jours seulement enregistré au mois de mai 2016. Dans le même sens, les délais de rendez-vous pour les petits projets étaient un jour seulement au mois de mai 2016 contre 4 au même mois de l’année en cours. Par ailleurs, l’AUC a également révélé que 46,4% des dossiers déposés sont liés à des projets de construction, soit 7.385 dossiers. La seconde place revient aux projets de modification ou d’aménagement avec 20,1%, à savoir 3.271 dossiers, suivis de près par les projets de surélévation de bâtiments existants avec 20,1%, soit 3.210 dossiers.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *