Casablanca manque de locaux industriels

Casablanca manque de locaux industriels

La deuxième édition d’Immo-Pro aura lieu les 22 et 23 février prochain à l’hôtel Hyatt Regency, à Casablanca. Organisé par le Centre régional d’investissement (CRI) du Grand Casablanca et le groupe Archimédia, ce marché de l’immobilier d’entreprises 2007  ambitionne de présenter un large choix de l’offre immobilière pour les entreprises. Plateau de bureaux, zones industrielles, plates-formes logistiques, centres commerciaux, zones de stockage…la demande au niveau de la métropole dépasse l’offre formulée par les investisseurs aussi bien nationaux qu’étrangers.
Ainsi, et en marge de cet événement, le CRI présentera les résultats du premier baromètre de l’immobilier d’entreprise pour la région du Grand Casablanca. «Cette étude, menée auprès d’un échantillon représentatif de 300 entreprises, donnera une certaine visibilité sur le potentiel de développement du secteur de l’immobilier d’entreprise», annonce-t-on au CRI.
«Pour les dossiers traités au niveau du CRI durant les 8 premiers mois de l’année dernière, nous n’avons pas pu satisfaire une demande totale de 1.000 ha», ajoute-t-on. «La demande de bureaux avoisine 100. 000 m2 par an. L’offre nouvelle n’assure que 70 % de cette demande. Les stocks s’épuisent. De plus, plusieurs projets de bureaux n’ont pu s’écouler du fait d’un mauvais positionnent géographique, ainsi que des prix, concepts et services offerts», indique Hamid Ben Elafdil, directeur du CRI.
Par ailleurs, les organisateurs de cet événement ont révélé «que pas mal de projets montés à Casablanca n’ont pas abouti pour la simple raison que les acteurs de ces projets n’avaient pas su choisir l’endroit adéquat pour leurs projets commerciaux ou industriels».
Pour cette raison, des experts en la matière animeront des conférences durant ces deux journées. Le tarif d’accès à Immo-Pro est fixé à 200 dirhams, tandis que le tarif d’accès aux conférences s’élève à 1.500 dirhams.
Cette année, les participants mettront l’accent sur le développement des franchises et sur la demande en foncier accompagnant cette tendance.   « Normes de construction adaptées et règles urbanistiques spécifiques sont devenues des axes prioritaires en matière de conception des centres commerciaux », indique-t-on, par ailleurs.
Pour les 15 prochaines années, la métropole a besoin, pour son développement, d’une assiette foncière de 5.000 ha dédiée particulièrement aux activités économiques.
Selon la même source, Immo-Pro 2007 permettra aussi de découvrir de nouveaux projets dans l’immobilier professionnel, de sentir les nouvelles tendances et d’appréhender les attentes du marché. On désigne par immobilier professionnel, les locaux pour bureaux, les locaux commerciaux, les locaux et plates-formes de stockage, les ateliers et locaux d’activité et les terrains industriels. Pour rappel, la première édition de cette manifestation, tenue au mois de mars dernier, a été marquée par la participation de 35 exposants dont quarte filiales de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). Pour la nouvelle édition, un concours primant les meilleurs projets en matière d’immobilier professionnel est programmé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *