Casablanca soigne son image

Une première au Maroc : une ville communique. Le Conseil Régional du Tourisme de Casablanca (CRT) a fait appel aux services de l’agence conseil en communication Mosaïk pour l’élaboration d’un plan de communication afin de promouvoir la destination Casablanca. En concertation entre le CRT, RAM, l’ONMT et les professionnels du tourisme, une conférence consacrée à la présentation de la campagne de communication Eté 2003 a été organisée le lundi 14 juillet. «Conformément à notre rôle de fédérateur et de facilitateur pour l’amélioration et le développement du produit Casablanca, ce plan de communication vise en premier lieu la promotion de la destination Casablanca, dans un second, accompagner le contra programme 2010» affirme Omar Kabbaj, président du CRT de Casablanca tout en rappelant l’autre mission du conseil axée sur le marketing et la promotion de la destination en direction des prescripteurs et des clients finaux sur les marchés émetteurs nationaux et internationaux. En parallèle, dans l’optique de contribuer à la mise en oeuvre de la nouvelle politique touristique, le CRT de Casablanca a élaboré, au terme de plusieurs mois de réflexion concertée, un contrat programme. Ce plan reprend la démarche initiée au plan national, dans le cadre de la vision 2010. En attendant la présentation de ce plan, prévue en septembre prochain, les atouts à exploiter et les défis à relever sont désormais identifiés. En amont, une campagne de communication visant la valorisation de quatre atouts forts et réels du produit Casablanca sont en chantier. « Le concept de communication est matérialisé par la signature VivaCité, traduisant l’énergie, la chaleur et la gaieté d’une métropole au caractère unique, et facilement adaptable dans de nombreuses langues » déclare Denis Germain, directeur à l’agence Mosaïk pour qui, un langage valorisant mais sans sur promesses, et à tenir afin de rester crédible. Le positionnement retenu est évolutif axé autour du tourisme d’affaires. Casablanca dispose d’un potentiel de développement rapide sur le créneau du tourisme d’affaires. Pour réaliser ce projet, la ville se doit d’enrichir son offre de prestations de très haute facture, notamment sur le plan hôtelier et en matière d’animation. «Sur la base de ce positionnement dominant, une évolution très progressive pourra s’effectuer, en termes de produit et de promotion, en direction d’un tourisme de séjour, de loisir et d’un tourisme culturel» précise Omar kabbaj. Côté marketing, l’objectif visé est d’asseoir une dynamique de développement et de croissance ainsi que de situer le produit Casablanca. Dans ce dessein, favoriser une progression de +10% par an des arrivées tout en maintenant un taux d’occupation de 60% est indispensable. «Augmenter la durée de séjour de 2,3 à 3 jours en développement progressivement d’autres produits d’appel comme les congrès, golf, sport, santé, culturel et autres sont à développer», ajoute Denis Germain. Pour le positionnement, créer une marque forte qui complète et enrichit la produit Maroc est le leitmotiv recherché. Toutefois, « il y a lieu de prendre appui sur la réalité objective dans ses différentes composantes aujourd’hui et à moyen et longs termes » rappel avec instance le concepteur de la campagne de communication. Dans ce sens, faire émerger le positionnement du produit touristique Casablanca tout en révélant et valorisant les atouts et attributs «oubliés» de ce produit est recherché par cette communication. Installer une dynamique de renaissance de la vie touristique casablancaise vis-à-vis des cibles visées (Casablancais, touristes nationaux et touristes internationaux) est l’objectif recherché.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *