Cash Management : Un moyen pour optimiser les performances financières des entreprises

Cash Management : Un moyen pour optimiser les performances financières des entreprises

Plusieurs entreprises marocaines manqueNT de performance financière. Tel est le principal constat observé par Editinfo IT structure  au sein de l’Institut Masnaoui spécialisé en conseil autour des solutions de management et d’amélioration des performances des entreprises.

En effet, cette structure  a constaté que plusieurs de ses clients présentaient un ratio Frais financiers-Chiffre d’affaires d’une valeur égale ou supérieure à 5%. Cela dit, une entreprise en bonne santé financière doit voir ce ratio compris entre 0,6 et 1%. Cette différence signifie qu’un grand nombre d’entreprises marocaines payent jusqu’à 10 fois trop de frais financiers. Pour  aider les entreprises à optimiser leurs performances financières,  Editinfo IT met à leur disposition toute son expertise à travers notamment la mise en place d’un système de cash management.

Lors d’une rencontre organisée le 9 mai à Casablanca, Editinfo IT a présenté l’importance de ce système qui est devenu une priorité pour les dirigeants d’entreprises en temps de crise. Selon Editinfo IT, le cash management joue un rôle fondamental dans le maintien de l’équilibre financier à travers 6 objectifs principaux: connaître les conditions bancaires et les délais de paiement, prévoir les flux de trésorerie futurs, établir une situation de trésorerie, décider et faire les arbitrages rationnels en conséquence, optimiser les frais financiers et contrôler les conditions bancaires, préparer et diffuser les reportings.

Les outils et les facteurs clés de succès du cash management impliquent une réponse d’ordre organisationnel à travers la mise en place d’une organisation transversale et adéquate et l’instauration d’une culture du «cash» au sein des entreprises. Le succès de ce système passe également par une réponse en termes de maîtrise des produits et services financiers mis à disposition par les différentes institutions financières. A ce sujet, il y a lieu de relever que l’évolution continue du métier de la finance et la crise caractéristique de la période actuelle incitent les entreprises à solliciter des outils financiers et des conseils spécialisés.

Pour répondre à ces attentes, il existe un ensemble de structures équipées telles que les banques d’affaires, les cabinets spécialisés, les sociétés de recouvrement, pour accompagner les entreprises vers une meilleure gestion de la trésorerie et une optimisation de ses financements. Enfin, le cash  management nécessite la mise en place d’un système d’information de gestion.

«En temps de crise comme en période de développement, une entreprise a toujours besoin de cash. En accompagnant cette «culture cash» d’un outil informatique adapté, l’entreprise assure son retour sur investissement, tout en structurant son équipe et ses process, et en renforçant le travail collaboratif au sein de sa structure», a déclaré Grégory Desmot, directeur général de Sage Maroc. A ce sujet, il y a lieu de noter que Editinfo IT et Sage organiseront le 23 mai à Casablanca une conférence dédiée aux directions financières et systèmes d’information des grands comptes marocains sous la thématique de l’optimisation financière en temps de crise grâce aux systèmes d’information.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *