CCG : Plus de 20 milliards DH alloués aux TPME en 2017

CCG : Plus de 20 milliards DH alloués aux TPME en 2017

Acteur engagé dans l’appui financier à ces structures

La CCG fait de la consolidation de la compétitivité des PME marocaines et du renforcement de l’inclusion financière des ménages et des TPE des axes prioritaires.

L’accès au financement est un enjeu déterminant pour la survie de l’entreprise quelle que soit sa taille. Pour les PME de nombreux dispositifs d’accompagnement sont mis sur les rails pour couvrir les besoins financiers à ces entités. Parmi les organismes apportant leur appui au financement des Très petites et moyenne entreprise on cite la Caisse Centrale de Garantie. Cette dernière a enregistré une bonne performance en 2017 illustrée par l’octroi de 25 milliards de dirhams de crédits, en hausse de 18%. De ces crédits, les garanties allouées aux TPME se sont chiffrées à 20,2 milliards de dirhams, en amélioration de 23% par rapport à l’exercice 2017. Cette activité a bénéficié à plus de 9.100 Très petites, petites et moyennes entreprises. En effet, la CCG fait de la consolidation de la compétitivité des PME marocaines et du renforcement de l’inclusion financière des ménages et des TPE des axes prioritaires. La Caisse accorde également un intérêt particulier aux startups et porteurs de projets innovants, et ce à travers l’opérationnalisation du Fonds Innov Invest. Le but étant de faire du Maroc un hub régional et une destination de choix pour l’innovation et l’investissement dans l’économie d’avenir. Pas plus tard qu’avril dernier, la CCG a procédé à Washington au closing du Fonds d’investissement SEAF Morocco Growth Fund, l’un des quatre fonds sélectionnés dans le cadre du Fonds Innov Invest, géré par la CCG. Outre la CCG, ce fonds compte des investisseurs de taille, en l’occurrence la BMCE Bank, SEAF et Wise Capital.

Avec des tickets d’investissement allant jusqu’à 20 millions de dirhams, le Fonds SEAF Morocco Growth Fund ambitionne d’investir dans une vingtaine de startups marocaines innovantes et à fort potentiel de croissance, dans leur phase de départ (seed), de naissance (early stage) et de capital risque. La taille initiale de ce Fonds est de 180 millions de dirhams pouvant atteindre les 350 millions de dirhams lors de prochains closings. Lancées officiellement en octobre 2017, les premières actions du Fonds Innov Invest portent sur la labellisation de six acteurs de l’écosystème et la sélection des quatre sociétés de gestion de Fonds d’amorçage. Les six acteurs labellisés sont le Cluster Solaire, Start up Maroc, Réseau Maroc Entreprendre, R&D Maroc, Screendy et Numa. La CCG met à leur disposition des outils de financement adaptés, à savoir : Innov Idea (subvention pouvant aller jusqu’à 200.000 DH) et Innov Start (prêt d’honneur d’un montant maximum de 500.000 DH). Le but étant de couvrir les charges relatives aux services d’accompagnement de coaching, d’études techniques, d’expertise et de prototypage des stratups et porteurs de projets innovants. Notons que les quatre sociétés de gestion de Fonds d’amorçage sélectionnées ont mobilisé jusque-là 700 millions de dirhams permettant de structurer quatre fonds d’investissement dédiés à l’amorçage de projets innovants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *