CDG-Club Med : une alliance stratégique

CDG-Club Med : une alliance stratégique

En marge de la cérémonie d’inauguration du nouveau village de la palmeraie à Marrakech, samedi dernier, la CDG et le Club Med ont signé un protocole d’accord pour la création d’un fonds d’investissement d’environ 160 millions d’euros (1.6 milliard de dirhams). Il s’agit d’un outil destiné au financement des futurs programmes d’investissement des deux partenaires. Le fonds sera graduellement ouvert à d’autres investisseurs. D’après Henry Giscard d’Estaing, président du directoire de la marque aux tridents, présent lors de l’inauguration, des contacts sont en cours déjà avec la Banque européenne d’investissements (BEI) qui pourrait, dans ce projet, joué un rôle d’intégrateur entre les deux rives de la Méditerranée. Le fonds est aussi ouvert aux institutionnels marocains et étrangers.
Selon le schéma retenu, le capital de ce fonds sera détenu à hauteur de 59% par la CDG et ses partenaires institutionnels, de 27% par Club Med et environ 14% par d’autres investisseurs dont la BEI. Le premier projet qui sera financé par ce fonds sera probablement l’extension du village de Smir prévu l’année prochaine. Lancé en 2002, ce nouveau partenariat CDG-Club Med s’inscrit dans le plan-cadre du développement touristique au Maroc. Les deux associés mettront en commun leurs actifs marocains exploités actuellement par le Club. Il s’agit pour l’apport de la CDG du village Smir et pour Club Med, des villages d’Agadir et de Yasmina. Le village de la Médina appartient lui à une joint-venture détenue à 80% par la CDG et 20% suite à la signature d’un protocole d’accord en octobre 2002 prévoyant la cession de ce patrimoine à un fonds de pension, le RCAR, gèré par la CDG. Cet accord stipulait en outre la prise en location par Club Med dans le cadre d’un bail de 17 ans renouvelable. Egalement parmi les décisions prises par les deux partenaires par le biais de cet accord, la construction du village de la palmeraie.
Un chantier lancé en janvier 2003 et réalisé dans les délais, en juin 2004, soit seize mois après la pose de la première pierre. Le nouveau village est proprièté d’une joint-venture détenue à 80% par la CDG et 20% par Club Med. Cette structure mise en place en 2002 a permis de financer le projet, environ 420 millions de dirhams, et qui comme les autres villages, rejoindra le fonds d’investissement mis en place. En tout, les actifs ainsi constitués s’élève à 3 500 lits hôteliers répartis dans quatre villages qui seront rassemblés dans ce fonds avant la fin de l’année 2004.
La CDG et Club Med visent à terme à doubler leurs investissements qui, de 410 millions de dirhams sur la période 2003-2004 passeront à 840 à l’horizon 2006-2007.
Les actifs figurant dans le fonds seront gèrés et commercialisés par le club dans le cadre de contrats de location longue durée ou de contrats de gestion. Pour le directeur général de la CDG, Mustapha Bakkoury, la mise en place de ce fonds est un signe de maturité d’un partenariat vieux de plusieurs décennies. Son homologue, Henry Giscard d’Estaing y voit aussi un appui certain au plan d’investissement de Club Med au Maroc.
Du reste, ce nouveau village renforce la présence de Club Med dans la ville ocre. Vitrine du nouveau concept du groupe, en termes d’organisation et de fonctionnement, la palmeraie sera complétée en décembre prochain par le Riad, d’une soixantaine de chambre et qui donnera un cachet supplémentaire de confort à l’ensemble. L’offre général du Club Med sur Marrakech se compose désormais de 3 sites complémentaires: la palmeraie pour la pratique sportive et l’espace, le Médina pour la découverte et le Riad pour la confort. En tout, l’ensemble dispose de 3 restaurants, deux bars, deux spa exploités par «Les 5 Mondes », marque de référence, 4 piscines, un centre de convention, une salle de spectacles, un golf, parcours compact 9 trous et un ensemble de terrains de sport. La gestion combinée de ces sites au profit des clients du Club Med sera à coup sûr un atout important à Marrakech.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *