Centrale Laitière : de bons résultats en 2005

Centrale Laitière : de bons résultats en 2005

Que de bons chiffres pour la Centrale Laitière en l’année 2005. Cette filiale de l’ONA a, en effet, réalisé une croissance de son chiffre d’affaires net de l’ordre de 5,7 % par rapport à l’année 2004. Par ailleurs, le résultat net enregistré était de 312 millions DH, soit une hausse de 9% par rapport à 2004. 
La Centrale Laitière a ainsi continué à faire progresser son résultat d’exploitation, avec un taux à deux chiffres estimé à 12,9 %. Et ce malgré un contexte de consommation difficile marqué par le renchérissement des prix de certaines matières premières.
L’année 2005 a, en fait, été marquée par une croissance modérée de 5% du marché des «produits laitiers Frais », résultat d’une reprise de la consommation au second semestre. Le marché « Lait » a pour sa part été favorisé par une bonne disponibilité de ce produit au second semestre et durant la période du mois de Ramadan, enregistrant une progression de 6% par rapport à l’année précédente. Dans ce contexte plutôt favorable, la Centrale Laitière a ainsi pu stabiliser ses parts de marché durant l’année 2005.
Côté résultats financiers, ils sont de l’ordre de 17 millions DH à fin décembre 2005, soit en recul de 21 millions DH par rapport à la même période en 2004. Ces résultats surviennent suite à la baisse des taux de rémunération des placements et à la distribution de dividendes exceptionnels opérés en 2004.
Concernant les activités des Fromageries des Doukkala, celles-ci ont enregistré un résultat d’exploitation de 25,6 millions DH, soit en progression de + 10 % par rapport à 2004. Cette forte croissance s’explique principalement par une productivité opérationnelle favorable ainsi que par la progression des volumes de ventes. A noter que le résultat net des Fromageries des Doukkala est de 15,7 millions de DH, en augmentation de 31 % par rapport à l’année 2004.
La démarche qualité poursuivie par la Centrale Laitière s’est, par ailleurs, concrétisée encors plus nettement en 2005, notamment à travers la reconduction de la certification ISO 9001 version 2000 pour les usines de Meknès et de Salé.
La Centrale Laitière, sous la houlette de son dynamique président-directeur général Driss Bencheikh, compte en outre, poursuivre en 2006 son programme d’investissement ainsi que sa politique de développement de produits innovants. Par ailleurs, et malgré la poursuite de la tendance haussière des prix de certaines matières premières, la Centrale Laitière prévoit une progression de son résultat opérationnel en 2006. Elle compte, en effet, réaffirmer son objectif de croissance du résultat d’exploitation pour l’année en cours.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *