Centrale Noor Ouarzazate IV rayonnera bientôt

Centrale Noor Ouarzazate IV rayonnera  bientôt

SM le Roi lance les travaux de réalisation de la dernière étape du projet

Ce projet qui utilise la technologie photovoltaïque vient poser un nouveau jalon dans la stratégie énergétique du Maroc alliant exploitation des ressources naturelles du Maroc et protection de l’environnement.

Et de quatre pour Noor. En effet, SM Mohammed VI vient de lancer les travaux de réalisation de la Centrale Noor Ouarzazate IV.

Il s’agit de la dernière étape du plus grand complexe énergétique solaire au monde dont la capacité totale atteindra 582 MW. Développé sur une surface de 137 ha, ce projet qui utilise la technologie photovoltaïque (PV) vient poser un nouveau jalon dans la stratégie énergétique du Maroc alliant exploitation des ressources naturelles du Maroc et protection de l’environnement. La construction de la Cenrale Noor IV traduit également les engagements internationaux du Royaume relatifs à la baisse des émissions de gaz à effet de serre avec à terme  un objectif de porter la part des énergies renouvelables dans le mix électrique national à 52% à l’horizon 2030. Cette centrale qui nécessitera un investissement estimé à plus de 750 millions de dirhams, sera d’une capacité de 72 MW, sur la base de la technologie photovoltaïque. Les responsables affirment que la mise en service de la centrale est prévue pour le premier trimestre 2018. Le projet est le fruit d’un partenariat associant Masen, acteur central des énergies renouvelables au Maroc, et un consortium d’opérateurs privés mené par le Groupe Acwa Power et sélectionné suite à un appel d’offres international.

Quant à la phase d’exploitation, elle sera opérée selon un schéma de production indépendante (Independent Power Production – IPP) tripartite intégrant l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Coût compétitif

Il faut dire que la structuration juridico-financière unique des projets de Masen avec le soutien de l’Etat permet d’assurer le meilleur prix du kilowattheure. Dans ce sens, le tarif de sortie du kilowattheure de Noor Ouarzazate IV s’établira à 0,44 dirham. C’est l’un des coûts les plus compétitifs jamais obtenu sur le marché mondial du photovoltaïque.

Le lancement de la quatrième phase du mégaprojet Noor intervient un peu plus d’une année après le lancement de la deuxième et la troisième centrales du Complexe solaire Noor (Noor II et Noor III).

Le taux d’avancement des travaux de réalisation de ces deux projets atteint, respectivement, les 76 et 74%, selon le même schéma de production IPP. A noter que la centrale Noor II est développée sur une surface maximale de 680 ha, sur la base de la technologie thermo-solaire (CSP), alors que la Centrale Noor III est, quant à elle, développée sur une surface de 750 ha en utilisant la technologie thermo-solaire (CSP) avec Tour.

Les Centrales Noor Ouarzazate II, III et IV, en addition à la Centrale Noor Ouarzazate I (160 MW), mise en service en février 2016, font de Noor Ouarzazate le plus grand site de production solaire multi-technologique au monde.

Le plus grand site de production solaire au monde

Les Centrales Noor Ouarzazate I, II, III et IV feront du Complexe Noor Ouarzazate le plus grand site de production solaire multi-technologique au monde avec un investissement total de 24 milliards de dirhams.

Etendues sur plus de 3.000 hectares, les quatre centrales solaires multi-technologiques Noor sont développées en total respect des normes internationales, tant au niveau technologique qu’environnemental, et associées à une plate-forme de recherche et développement qui s’étend sur plus de 150 hectares.

D’une capacité pouvant atteindre 160 MW, la première Centrale du Complexe Noor Ouarzazate (Noor I), mise en service en février 2016 par SM Mohammed VI, adopte le procédé de production dit IPP (Independent Power Producer). La deuxième et la troisième centrales du complexe solaire Noor Ouarzazate (Noor II et Noor III) adoptent également le schéma de production IPP. La dernière tranche du Complexe solaire Noor (Noor IV) utilisera la technologie photovoltaïque (Photovoltaïque polycristallin avec système de tracking).

Bakkoury : «Le projet contribuera de manière concrète au développement local»

Le président du directoire de Masen (Moroccan Agency for Sustainable Energy), Mustapha Bakkoury, a affirmé que le Complexe solaire Noor Ouarzazate «va jouer pleinement son rôle sur plusieurs dimensions, à commencer évidemment par la fourniture d’électricité solaire qui contribuera à l’objectif fixé pour notre pays».

Le responsable a fait savoir également que le projet contribuera aussi de manière concrète au développement local à travers notamment la création d’emplois et de certains services de base fournis pour l’occasion aux populations des douars voisins.

Pour M. Bakkoury, le développement de ces projets et l’atteinte des objectifs assignés pour 2020 et 2030 permettront également de créer «des ponts au niveau du continent africain de manière générale», citant à titre d’exemple le grand projet de gazoduc Nigeria-Maroc. «On voit bien que ces visions convergent et permettent à notre pays, sous la direction éclairée de SM le Roi, d’être pionnier dans ces domaines mais aussi d’anticiper les besoins futurs du continent», a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *