Centrale Noor: Siemens Maroc apporte son expertise

Centrale Noor: Siemens Maroc apporte son  expertise

«Je suis très heureux et fier que Siemens ait été choisi pour apporter son expertise historique au projet des centrales Noor I, II, III, pour laquelle nous allons également livrer des turbines qui garantiront la réduction de la dépendance énergétique du Maroc».

Tels étaient les propos de Slim Kchouk, président-directeur général de Siemens Maroc, pour commenter l’expertise apportée par la société au profit de la future centrale Noor. Après avoir livré les turbines de la commande Ouarzazate (Noor I), le complexe déployé par Masen, la société Siemens vient d’annoncer la fabrication des turbines des centrales  Noor II et Noor III, basée sur la technologie thermo-solaire avec capteurs cylindro-paraboliques.

Dotées d’une puissance respectivement de 150 et 200 MW, Noor II et III marquent la seconde phase du complexe solaire Noor, considéré comme le plus grand complexe solaire au monde. Derrière Noor, se cachent au total trois centrales solaires (CSP) et une installation photovoltaïque (Noor IV). Deux des centrales CSP sont basées sur la technologie des capteurs cylindro-paraboliques, tandis que Noor III sera construite selon le principe de la tour solaire.Les centrales thermiques solaires du complexe Noor ont la particularité de posséder des accumulateurs à sels fondus, qui permettent de produire du courant même après le coucher du soleil. Pour Noor II, le complexe possédera un accumulateur d’une capacité de 2.800 MWH, soit cinq heures de génération à plein régime. Les travaux pour la première centrale (160 MW) qui inclut la première turbine à vapeur à double enveloppe, ont débuté en juin 2013.

La construction de Noor II (200 MW) et Noor III (150 MW) a commencé au milieu de l’année 2015. L’achèvement des travaux est prévu pour 2017-2018, alors que l’installation photovoltaïque (70 MW) est encore en étape d’appel d’offres. Noor II prévoit la mise en service d’une turbine à vapeur à double enveloppe SST-500/SST-800 dont la construction se déroule actuellement sur le site de Siemens, à Görlitz en Allemagne.

La livraison est prévue pour fin 2016. Après un transport maritime, les turbines seront acheminées par voie terrestre au Maroc à travers un périple routier de plus de 1.000 km. D’autre part, la fabrication des turbines à vapeur SST-700 et SST-900 a commencé et sera également livrée fin 2016. La configuration de la turbine à vapeur à double enveloppe sera exploitée dans la technologie de la tour solaire concentrée à Noor III.
 Mounir Bassy
Journaliste stagiaire

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *