Céréales : La barre de 100 millions qx dépassée

Céréales : La barre de 100 millions qx dépassée

La production prévisionnelle des trois céréales principales est estimée à 48,1 millions de quintaux de blé tendre, 22,8 millions de quintaux de blé dur et 27,3 millions de quintaux d’orge.

La campagne agricole sous de bons auspices. Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a partagé à la Chambre des conseillers les prévisions du secteur. L’actuelle saison s’annonce fructueuse dans la mesure où l’ensemble des filières anticipe une hausse de sa production. La production céréalière devrait grimper au titre de cette saison pour dépasser les 100 millions de quintaux. Ainsi la production prévisionnelle des trois céréales principales est estimée à 48,1 millions de quintaux de blé tendre, 22,8 millions de quintaux de blé dur et 27,3 millions de quintaux d’orge.

S’agissant de la culture sucrière, le ministère de tutelle a indiqué que 89% de la superficie programmée de betterave à sucre durant cette campagne ont été emblavés, soit 48.305 hectares. La production prévisionnelle est estimée à 3,456 millions de tonnes, soit un taux de productivité d’environ 72 tonnes par hectare. La filière oléicole, qui couvre une superficie d’environ 1,045 million d’hectares au titre de cette saison, atteindra également une bonne performance. La production totale est estimée à 1,56 million de tonnes, en amélioration de 48% par rapport à l’année précédente. Cette hausse contribuera à la production de près de 120.000 tonnes d’olives conditionnées et d’environ 140.000 tonnes d’huile d’olive. S’agissant de la production d’agrumes, elle devrait atteindre les 2,28 millions de tonnes. Les prévisions pour les dattes tablent autour de 111,2 mille tonnes et celles des légumineuses autour de 2,47 millions de quintaux, soit une hausse de 3% par rapport à la dernière saison agricole.

La production animalière ne sort pas du lot. S’agissant des viandes blanches, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts s’attend à une production de l’ordre de 690.000 tonnes de viande de volailles couvrant ainsi 77% de l’objectif escompté d’ici 2020 et qui table sur une production globale de 900.000 tonnes. Les prévisions portent également sur la production de 6,3 milliards d’œufs, soit 88% de l’objectif visé en 2020 à savoir 7,2 milliards d’unités. Ceci permettrait de couvrir à 100% les besoins de la consommation. La filière des viandes rouges a pratiquement atteint les objectifs visés à l’horizon 2020. Avec les 590.000 tonnes produites au titre de l’actuelle saison, la filière aurait atteint un taux de réalisation de 96% permettant ainsi de répondre à 98% aux besoins des consommateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *