Céréales: La France, un fournisseur incontournable du Maroc

Céréales: La France, un fournisseur incontournable du Maroc

«Cette année, le Maroc a connu une production de céréales record. Le Royaume devra néanmoins continuer d’importer une large partie de ses besoins. La France se positionne alors toujours comme un partenaire historique et un fournisseur incontournable du Royaume».

C’est ce qui a été souligné lors des rencontres franco-marocaines des céréales qui se sont déroulées, hier mardi 6 octobre à Casablanca. Cet événement, devenu habituel, a pour but de présenter l’offre française de la nouvelle récolte céréalière et les tendances et perspectives des marchés céréaliers internationaux.

Cette année la nouvelle récolte française 2015, avec 40,7 millions de tonnes de blé tendre de bonne qualité homogène, devrait amplement répondre aux besoins variés de ses clients les plus exigeants.

Ce séminaire a permis de faire le point sur les tendances et perspectives des marchés céréaliers internationaux. Le bilan est lourd en ce début de campagne 2015/2016 sur le marché mondial ; les stocks de fin de campagne sont conséquents suite à une année record en 2014, et la production 2015 s’annonce encore une fois importante en volume. Par conséquent, les prix des céréales ont fortement chuté, atteignant les planchers les plus bas enregistrés depuis 2010.

Par ailleurs, dans un souci de répondre au plus près aux besoins de ses clients importateurs, la filière céréalière française travaille pour améliorer son offre. Enfin une dernière intervention de la part de Jean-Pierre Langlois-Berthelot, président de France export céréales, qui a expliqué que les meuniers français font face à un renforcement de la concurrence et ont des difficultés à répertorier la volatilité des cours du blé sur leurs farines.

À mentionner que ces rencontres ont été marquées par la signature de la convention cadre de partenariat technique entre France export céréales et la Fédération nationale de la minoterie.
Pour rappel, 300 professionnels du secteur ont animé ces rencontres avec au menu une série de conférences. Notons que l’événement est organisé par l’Association de promotion internationale des céréales françaises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *