Cérémonie de première cotation à la Bourse de Casablanca: AFMA commence fort

Cérémonie de première cotation à la Bourse  de Casablanca: AFMA commence fort

Mardi 15 décembre 2015 est une date à marquer d’une pierre blanche pour le courtier d’assurances AFMA. Il s’agit de la date de sa première cotation à la Bourse de Casablanca. D’autant plus que la nouvelle recrue de la Place casablancaise connaît un succès certain.

Quelques heures après le retentissement traditionnel de la cloche pour l’ouverture de la cotation le cours de la valeur AFMA se chiffrait à 755,20 dirhams, traduisant une popularité instantanée. Il s’agit là d’une variation à la hausse de 4,89% par rapport au cours d’ouverture. Pour dire que ni les investisseurs ni les analystes n’ont caché leur engouement certain pour cette nouvelle valeur.
Un engouement et un intérêt qui se justifient largement par les performances financières qu’affiche AFMA.  En effet, outre les bons TCAM de ses indicateurs, la société n’est plus endettée depuis 2013.

De plus, AFMA a enregistré un taux de distribution des dividendes historique de 100% sur la période 2012-2014.
Rappelons que l’opération d’introduction en Bourse d’AFMA s’est effectuée à travers une offre à prix ferme et a porté sur la cession de 250.000 actions, au prix de 720 dirhams par action pour un montant global de 180 millions de dirhams. L’action a été souscrite 7 fois, soit plus de 1.760.932 actions ont été demandées pour seulement 250.000  actions attribuées. C’est ainsi que le taux de satisfaction de la demande a été évalué à 14,20%, alors que le montant global souscrit a été arrêté à plus de 1,267 milliard de dirhams. Plus en détail, sur les 250.000 actions de l’opération, 71,77% ont été attribuées à des investisseurs institutionnels, 3,44% à des personnes morales, et 24,79% à des personnes physiques.

AFMA vise à travers son introduction en bourse à donner à Tenor Group les moyens financiers pour réinvestir dans le développement d’autres activités, à renforcer sa notoriété auprès des investisseurs institutionnels, du grand public et des partenaires, à avoir un accès direct aux marchés financiers pour soutenir, dans le futur, la réalisation de ses objectifs stratégiques à moyen et long termes, à fidéliser son personnel grâce à la mise en place d’une tranche dédiée à ses salariés et à renforcer sa politique de transparence et de performance.

Des objectifs que AFMA compte bien atteindre, puisqu’elle prévoit un rendement sur les dividendes de 8%, contre 4% en moyenne sur le marché boursier marocain. Un potentiel de rendement non négligeable à suivre de près…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *