Certification méritée

Première société marocaine spécialisée dans la fabrication de profilés en alliages d’aluminium pour le bâtiment et l’industrie nourrit l’ambition de proposer des produits et des services conformes aux standards de qualité les plus exigeants. Une ambition qui fait de l’entreprise un site industriel performant au Maroc. Un effort couronné récemment par la certification ISO 9001 version 2000 de cette entité, indique un communiqué de l’entreprise. Ce communiqué précise qu’ en 1994, Aluminium du Maroc avait obtenu le label de qualité européen Qualicoat délivré par l’Association pour le Développement de l’Aluminium Anodisé ou Laqué, qui garantit la pérennité des profilés aluminium thermolaqués. Quelques mois plus tard, c’est le label Qualanod pour les produits anodisés qui lui était décerné. Plus récemment en 2000, Aluminium du Maroc a obtenu le label Qualimarine pour le traitement spécial dit «qualité marine», une référence peu répandue, même dans les entreprises européennes. Cette démarche axée sur la qualité a permis à Aluminium du Maroc de développer son activité à l’export : elle réalise aujourd’hui près de 30 % de son chiffre d’affaires sur l’Europe. Pour répondre à la nouvelle norme ISO 9001 version 2000 qui englobe dans le périmètre de ses exigences l’ensemble des activités de l’entreprise et s’attache en premier lieu à la satisfaction du client, Aluminium du Maroc, déjà certifiée sur l’ancien référentiel ISO 9002, avait entrepris dès le mois de janvier 2002 une refonte globale de son système qualité. L’Association Française d’Assurance Qualité (AFAQ) lui a attribué la certification le 16 juillet dernier. Le souci de la qualité fait que la société réalise de nouveaux investissements dans son outil de production. «L’année dernière par exemple, nous avons doté notre ligne de filage d’équipements de dernière génération (un investissement de 23 millions de dhs) pour améliorer la qualité de nos profilés. Et cette année, nous avons installé une nouvelle ligne d’assemblages de profilés à coupure thermique pour répondre aux besoins de nos clients européens», explique Jawad Sqalli. Les entreprises marocaines sont de plus en plus nombreuses à obtenir cette certification, passage obligé pour accéder aux marchés à l’export. Cependant il faut le souligner, l’obtention de la certification reste le fruit d’un travail de longue haleine, né de la volonté et de la forte implication de toute une équipe pour fournir à ses clients des prestations de haute qualité. Ce n’est pas la fin du parcours, mais un nouveau départ.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *