Ces entreprises « écologiques »

Mondialisation oblige, les grandes entreprises marocaines, filiales de groupes internationaux, intègrent de plus en plus l’environnement dans leur politique de développement. Une mode qui a été lancée par ST Micro Electronics il y a trois années. C’est en effet la première entreprise marocaine à être certifiée ISO 14001, norme internationale en matière de management environnemental. Depuis, sept autre entreprises ont suivi le même chemin. Il s’agit de Bayer Maghreb, Holcim, Clack Gum, Manifacturing Advance, JLEC et Ciments du Maroc. Goodyear a également été certifiée alors qu’elle était en liquidation judiciaire.
Plusieurs autres entreprises nationales, non certifiées ISO 14001, affichent leur volonté de respecter l’environnement. Elles sont en grande partie implantées au niveau des zones sensibles tels que le bassin de Sebou et l’axe Casablanca-Mohammédia. C’est ainsi que des audits à titre pilote ont été menés notamment dans l’agro-alimentaire, la chimie, le textile, le cuir, la mécanique, la métallurgique et l’électrique.
Ces audits ont touché une dizaine d’entreprises de l’axe Mohammédia-Casablanca, douze tanneries de la zone industrielle de Dokkarat, trois dinanderies à Fès, des huileries, des sucreries, des levureries en plus d’une papeterie au niveau du bassin de Sebou. Ces audits ont abouti à des plans d’action consensuels de dépollution de ces zones sensibles. L’environnement n’est pas uniquement une préoccupation du secteur privé. Des entreprises semi-publiques à savoir l’OCP et l’ONE ont d’ores et déjà lancé des études pour évaluer l’impact de leurs activités sur l’environnement et mettre en oeuvre des techniques de dépollution et de prévention de la pollution.
Dans ce cadre, des conventions ont été déjà signées ces deux organismes et le département gouvernemental chargé de la protection de l’environnement. Le but est de renforcer les efforts engagés par ces offices afin de prévenir et de lutter contre la pollution et les nuisances générées par ces secteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *