Cette agriculture qui fascine : Un million de visiteurs au SIAM

Cette agriculture qui fascine : Un million de visiteurs au SIAM

Comme chaque année, les pôles «Elevage» et «Produits du terroir» ont été les plus fréquentés par les visiteurs venus en nombre à la découverte des différentes races ovines, caprines et camelines, ainsi que des produits qui font partie de l’identité marocaine et qui font la singularité du Maroc.

Exceptionnelle ! Voilà comment on pourrait qualifier la 11ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2016) qui s’est clôturée hier, dimanche 1er mai. Une édition qui s’est illustrée par un record d’affluence estimé à 1 million de visiteurs. Aussi, d’après Jaouad Chami, commissaire du Salon, ce chiffre va au-delà des estimations et objectifs fixés à 850.000 visiteurs, témoignant d’une édition très réussie sur tous les plans.

Et comme chaque année, les pôles «Elevage» et «Produits du terroir» ont été les plus fréquentés par les visiteurs venus en nombre à la découverte des différentes races ovines, caprines et camelines, ainsi que des produits qui font partie de l’identité marocaine et qui font la singularité du Maroc. Ainsi, en 7 jours (du 26 avril au 1er mai) le SIAM 2016 a drainé, autour de la thématique «Agriculture résiliente et durable», près de 1 million de visiteurs.

Une édition de toutes les réussites

«Depuis l’ouverture des portes du SIAM au grand public, l’affluence est devenue de plus en plus importante au point que durant la seule journée du vendredi, près de 250.000 visiteurs ont été enregistrés, lors de cette édition qui a connu la participation de pas moins de 63 pays», a relevé M. Chami, dans une déclaration à la presse. Il s’agit, selon lui, d’un record dans l’histoire du SIAM, avec les Emirats Arabes Unis comme pays d’honneur. De même, il s’est félicité, à cette occasion, des mesures prises par les organisateurs et les forces de sécurité pour permettre aux marées humaines de visiteurs, qui affluaient chaque jour au Salon, «de circuler au niveau des différents pôles et stands en toute sécurité et avec une grande fluidité».

Riche en évènements…

Cette édition 2016 a été marquée par l’organisation de 32 conférences, ateliers et forums, dont la plus importante fut la conférence ministérielle sur «L’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques». Il s’agit d’une conférence préparatoire de la COP22, prévue en novembre prochain à Marrakech, et qui a connu la participation de pas moins de 15 ministres européens et africains, ainsi que de représentants d’organisations internationales. Le SIAM 2016 a également été marqué par la signature de 18 conventions de partenariat, a souligné le commissaire du Salon.

Une notoriété affirmée…

Le SIAM a su, dès ses premières éditions, s’inscrire dans le calendrier des rendez-vous incontournables de l’agriculture, aussi bien aux niveaux national, continental qu’international, en se hissant au rang de premier Salon au niveau du monde arabe et d’Afrique. Un engouement partagé par les acteurs du marché à l’international, mais, aussi sur le plan national qui sont plus nombreux et participent à faire de chaque année une édition de toutes les réussites. Une progression chiffrée mais également et surtout qualitative soulignée par l’identité unique du Salon et sa vocation particulière à la croisée des chemins de l’information, de la mise en relation, et du benchmarking, et que vient parfaire un programme scientifique de haut niveau.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *