CGEM : Mezouar plébiscité

CGEM : Mezouar plébiscité

5.173 voix obtenues contre 1.432 pour le binôme Hakim Marrakchi-Assia Benhida

La feuille de route  porte, entre autres, sur un soutien volontariste à la PME et à la TPE, un renforcement de l’attractivité des territoires, ainsi que la création de nouveaux relais de croissance.

Un nouveau patron pour les patrons. Salaheddine Mezouar et son binôme Faïçal Mekouar ont remporté la course à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Une mandature confirmée par 5.173 voix contre 1.432 pour Hakim Marrakchi et sa colistière Assia Benhida. Le vote du 22 mai 2018 met fin aux deux mandats de Miriem Bensalah-Chaqroun et marque officiellement le lancement de «Elan pour tous» signé par le binôme Mezouar-Mekouar. «Notre démarche s’inscrit dans le cadre de la refonte de notre modèle économique et social prôné par le Souverain et au centre duquel doit se trouver un secteur privé dynamique et responsable», confirme Salaheddine Mezouar officiellement président de la CGEM pour une durée de trois ans.

Le nouveau patron voit dans son mandat une étape décisive pour le renforcement de la compétitivité des entreprises marocaines, la présentation d’une offre Maroc structurée axée sur l’investissement privé sous toutes ses formes et tous secteurs confondus. D’après M. Mezouar, l’entreprise doit être bien outillée pour faire face aux défis de demain. L’enjeu étant d’engager une relance immédiate pour faire face à une croissance qui, selon le président de la CGEM, ne crée pas suffisamment d’emploi et  un investissement domestique privé affaissé.

Pour une plate-forme de mobilisation d’actions

Modernisation, digitalisation, internationalisation et nouveaux métiers… autant de challenges à relever durant ce nouveau cap pour que les entreprises puissent résister aux mutations structurelles.

C’est dans cette optique que Salaheddine Mezouar et Faïçal Mekouar ont conçu leur programme «Elan pour tous». Une feuille de route élaborée sous une approche participative. «Il est essentiel de comprendre les rouages de l’Etat et les équilibres fragiles de nos finances publiques. Nous devons engager dès les semaines à venir un véritable dialogue de partenariat franc et créer un pacte pour la croissance et l’emploi que nous devons négocier en position de force avec le gouvernement. Pour cela il faudra créer des ruptures autour des batailles que nous sommes en mesure de gagner». Le binôme à la présidence de la CGEM ambitionne d’approfondir l’action de la confédération sur le terrain pour qu’elle dispose de ses propres plates-formes opérationnelles.

Un nouvel élan à horizon 2021

La feuille de route  qui sera conduite par Salaheddine Mezouar à l’horizon 2021 porte sur un soutien volontariste à la PME et à la TPE, un renforcement de l’attractivité des territoires, la création de nouveaux relais de croissance, un recentrage du dialogue social ainsi que la mise en place de solutions sectorielles spécifiques couvrant tous les secteurs critiques. Ce projet vise par ailleurs à renforcer le développement du secteur privé en créant un équilibre entre politique et économie. «Elan pour tous» prévoit également une concertation permanente avec les entrepreneurs et une mise en place d’indicateurs de suivi.

Le but étant de faire de la CGEM une confédération fédératrice par une intégration régionale et sectorielle, une dynamique de l’économie sociale et solidaire, et des solutions concrètes pour lutter contre l’informel. Au total, 6 axes et 26 chantiers seront menés d’ici 2021 insufflant ainsi une nouvelle dynamique pour rétablir la confiance et renforcer la compétitivité du secteur privé.

Le binôme élu ambitionne de positionner  la CGEM comme étant un acteur incontournable dans l’accompagnement du développement du secteur privé et ce à travers le renforcement de son image de maillon fort du secteur et  d’avoir une proposition d’actions pour le développement du tissu économique national.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *