Chambre des pêches maritimes Atlantique-Centre : Jawad Elhilali plébiscité

Chambre des pêches maritimes Atlantique-Centre : Jawad Elhilali plébiscité

Jawad Elhilali a été élu, lundi à Agadir, président de la Chambre des pêches maritimes Atlantique-Centre, succédant ainsi à Abderrahmane Sarraud qui a passé plus de neuf ans à la tête de cet établissement public à caractère professionnel.

Seul candidat en lice pour la présidence de la Chambre, le nouveau président a été élu à l’unanimité lors de l’assemblée générale tenue au siège de l’Institut supérieur des pêches maritimes d’Agadir. Abdelkarim Foutat a été, lui, élu premier vice-président, Abderrahmane El Hebza deuxième vice-président, Fouad El Allali rapporteur et Achek Abdelbasset trésorier.

Dans une allocution prononcée à l’occasion, M Elhilali a souligné l’engagement du nouveau bureau à œuvrer pour optimiser le rendement de la Chambre, mettre en œuvre son programme d’action, et à redoubler d’efforts pour veiller aux intérêts des professionnels du secteur de la pêche dans la région d’Agadir.
Ce dernier a également affirmé la détermination de la Chambre à accompagner la dynamique que connaît la région au niveau des infrastructures et des équipements dans le secteur des pêches maritimes. Et d’ajouter dans ce sens que le travail de la Chambre sera complémentaire à la stratégie de développement et de compétitivité du secteur halieutique national baptisée Halieutis élaborée conformément aux hautes orientations stratégiques de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et qui entend ériger le secteur en un véritable créneau de développement du Royaume, et ambitionne de valoriser de façon pérenne la richesse halieutique marocaine et de tripler le PIB du secteur pour en faire un véritable moteur de croissance pour l’économie marocaine.
Le secteur de la pêche présente de réelles opportunités pour la ville d’Agadir.

Ce secteur constitue après l’agriculture et le tourisme le troisième atout économique de la région du Souss-Massa, en raison de son rôle dans le développement des secteurs d’industrie et de commerce. Il est localisé dans une frange littorale qui s’étend sur la façade atlantique sur un linéaire de 180 km. Cette zone côtière est un pôle d’attraction important pour les activités socio-économiques d’intérêt régional, compte tenu de son poids démographique, économique et de sa fonction dans l’organisation de l’espace régional.
La région produit 36% de la valeur ajoutée nationale et fait 3,3% de part de marché mondiale. Le secteur offre 170.000 emplois directs et 490.000 indirects, soit plus de 3 millions de personnes vivant de cette activité. Ces chiffres sont appelés à s’agrandir grâce à la mise en place du Parc Haliopolis.
Au total ce sont 465 unités côtières, 216 navires hauturiers et 1.450 unités de pêche artisanale qui emploient 660.000 personnes pour un PIB régional de 6 et 42% en national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *