Chronique d’un succès

La concrétisation du projet du portail «Damancom» par la CNSS marque un tournant dans le développement de l’administration électronique. Il s’agit du plus grand investissement dans le e-governement avec 11 millions de DH et la première référence du Royaume en matière d’offres de services via Internet.
Pour donner une impulsion à ce chantier, le gouvernement Jettou a constitué récemment une commission pour se pencher sur les expériences pilotes pour l’utilisation des technologies de l’information comme vecteur d’offres de services de proximité aux administrations et aux citoyens.
Ce chantier est coordonné par le ministère de l’Economie et de Mise à niveau. L’entrée en service du portail «Damancom» est aussi un couronnement de la résistance de la première et unique plate-forme de commerce électronique «Maroc Telecommerce» dans un contexte de décroissance qui marque le secteur des technologies de l’information. Avec un investissement de démarrage 20 millions de DH en 2001, Maroc Telecommerce est une société de service d’informatique et d’ingénierie qui regroupe quatre banques ( BCP, SGMB, CDM, BMCI) et la SSII maroco-espagnole «Intelcom». La jeune pousse a actuellement à son actif le projet de l’agence de la conservation foncière (consultation en ligne des titres fonciers par les notaires ) et le sites marchands de Wanadoo, de Maroc-Immo et de l’Economiste. D’autres projets sont en cours de concrétisation telles que celui de l’OMPIC et l’ANRT.

Pour en savoir plus : www.maroctelecommerce.com

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *