Chronologie des principales étapes du lancement de l’euro

13 mars 1979 : huit pays de la communauté européenne sur neuf (le Royaume-Uni reste à l’écart) fondent le système monétaire européen (SME) doté d’un mécanisme de changes qui limite les fluctuations des monnaies participantes à 2,25 % dans un sens ou dans l’autre (6% pour l’Italie).
1981-1983 : Cinq réalignements de parités ont lieu au sein du SME, dont trois dévaluations du Franc français et trois réévaluations du mark, signe des turbulences monétaires.
7 avril 1986 : dernière dévaluation indépendante décidée par la France, en même temps qu’une réévaluation du mark. A partir de ce moment, les réalignements sont concertés.
12 septembre 1987 : les accords de Bâle-Nyborg accordent aux banques centrales du SME des facilités de crédit pour intervenir sur les marchés afin de soutenir les devises.
17 avril 1989 : Jacques Delors, président de la commission européenne, présente un plan en trois phases pour réaliser l’UEM
12 juin 1989 : la peseta espagnole adhère au mécanisme de changes du SME
23 avril 1990 : la RFA décide d’offrir un mark de l’ouest pour chaque mark de l’est avant la réunification en octobre.
8 octobre 1990 : la livre sterling adhère au mécanisme de changes du SME au taux central de 2,95 marks et des marges de fluctuation de 6% dans un sens et dans l’autre.
10 décembre 1991: les dirigeants européens réunis à Maastricht décident que la monnaie unique verra le jour le 1er janvier 1997 si une majorité de pays sont prêts et le 1er janvier 1999 : quel que soit le nombre de pays qualifiés.
2 juin 1992 : les Danois rejettent par référendum le traité de Maastricht, plongeant l’Europe dans la tourmente. Les banques centrales sont contraintes de fixer des taux directeurs très élevés.
16 septembre 1992 : « mercredi noir ». La livre, la lire et la peseta crèvent leur taux plancher au sein du MCE.
20 septembre 1992 : les Français approuvent à une courte majorité le traité de Maastricht lors d’un référendum.
2 août 1993 : les ministres des Finances des douze élargissent les marges de fluctuation à 15% dans un sens et dans l’autre pour mettre fin aux attaques spéculatives qui ont fait plonger toutes les monnaies par rapport au mark.
1er janvier 1994 : début de la deuxième phase de l’uem avec la mise en place de l’institut monétaire européen (ime), précurseur de la banque centrale européenne, à francfort.
15 décembre 1995 : les dirigeants européens confirment à Madrid qu’ils lanceront la monnaie unique en 1999 et que le nouveau-né s’appellera « euro » et non écu.
Juillet 1997 : début de la crise asiatique qui va gagner la Russie et l’Amérique latine pour finalement affecter les Etats-Unis et l’UE.
25 mars 1998 : la commission estime que 11 pays ont suffisamment assaini leurs comptes pour faire partie de l’euro.
Janvier 1999 : les ministres des Finances des quinze fixent le taux entre l’euro et ses 11 composantes, qui sont désormais irrévocablement fixés (1 euro = 6F55957). Lancement officiel de la monnaie unique européenne.
31 décembre 1999 : l’euro termine sa première année d’existence à $1,0060.
31 décembre 2000 : l’euro termine sa deuxième année d’existence à $ 0,9422.
30 juin 2002 : date limite pour échanger ses pièces et billets en francs auprès de sa banque. l’échange reste possible à la banque de france notamment jusqu’au 17 février 2005 pour les pièces et jusqu’au 17 février 2012 pour les billets

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *