Chronopost Maroc : Ascension express

Chronopost Maroc : Ascension express

Parmi les grands opérateurs de la messagerie express, opérant au Maroc, tels que DHL, UPS ou encore FedEx, «Ems Chronopost International Maroc» a réussi en trois années seulement à se frayer une bonne place. En effet, créée en mars 2001, cette joint-venture entre Barid Al-Maghrib (66%) et Chronopost International (34%) a depuis, doublé son chiffre d’affaires «Export» (+ 50%), et presque aussi le nombre de ses expéditions (+49%), devenant ainsi le 2ème opérateur de la place. Un bilan assez favorable, qui a fait l’objet d’un point de presse, tenu en présence de plusieurs responsables des deux entreprises notamment Jilali Antari, le directeur général de Barid Al-Maghrib et Gilles Moutel, P-dg de Chronopost International.
Selon M. Antari, ces performances sont le fruit de tout une politique menée à bien par son entreprise, qui s’est d’abord attelée au renforcement des moyens logistiques et humains, avant de s’orienter sur le déploiement et le renforcement de sa force de vente régionale. Entre 2001 et 2004, le nombre des points de vente est passé de 82 à 132, permettant ainsi une couverture optimale du territoire. Mais, au cours de ces trois années, l’entreprise aura également su tirer profit de la mise en place de produits spécifiques, ciblant différents types de clientèles, tels que l’offre «étudiant», l’offre «EMS pays arabes», celle du «Spécial Ramadan», le «service Transit»… Résultat : le volume des envois croît annuellement de 25%, et ce, bien que l’entreprise ne dispose pas de moyens colossaux, puisque son effectif est de 62 personnes, tandis que son parc automobile se limite à 22 véhicules, appuyés par 7 scooters.
Aujourd’hui, Ems Chronopost International Maroc compte plus de 1000 sociétés marocaines dans son portefeuille clients, qui constituent d’ailleurs sa principale clientèle. C’est ce qui explique d’ailleurs la réalisation de 75% du chiffre d’affaires notamment sur l’axe Casablanca-Rabat, le reste se faisant dans les autres villes du Royaume.
En fait, lorsque Barid Al-Maghrib a voulu «pénétrer» ce créneau, alors nouveau pour lui, et qui est le service express, il avait vu juste en s’associant à un partenaire ayant déjà une expérience en la matière. En effet, créé en 1985 et appartenant au groupe français «La Poste», Chronopost International occupe une place de choix dans le marché euro-méditerranéen en matière de transport et de livraison express, puisqu’elle livre chaque année 60 millions d’objets et occupe la place de numéro 1 en France, au Portugal, en Pologne, et la seconde place dans des pays comme l’Espagne et le Maroc, via «Ems Chronopost International Maroc».
Du coup, cette dernière semble s’être donnée les moyens de ses ambitions, à savoir mieux structurer ses activités en matière de transport express international. On notera au passage, qu’elle dispose actuellement, d’un magasin sous douane à la zone fret de Nouasseur, d’un agrément de transitaire et bientôt d’un agrément d’Agent Fret Express. Satisfait, mais ambitieux, M. Antari n’a pas manqué de donner un aperçu sur les perspectives de développement de son entreprise à l’horizon 2008. Ainsi, Ems Chronopost International Maroc espère devenir le leader marocain du transport express international.
Un objectif qui passe par l’ouverture de nouvelles agences (en propre) dans les principaux centres économiques du Maroc. Au-delà du Royaume, l’entreprise ambitionne de devenir la filiale africaine incontournable du Groupe Chronopost International. C’est d’ailleurs dans ce dessein qu’elle compte renforcer ses moyens humains et logistiques, avec notamment l’inauguration d’un nouveau siège, qui soit à la hauteur de son image et de son ambition. Après quoi, l’entreprise pourra peut-être, comme elle l’aspire, réaliser une part de marché de 35 % en 2008.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *