Ciel dégagé pour Air Horizons

Ciel dégagé pour Air Horizons

Le ciel marocain est désormais convoité par les compagnies aériennes françaises. Après Air France et Corsair, c’est le tour d’Air Horizons de faire son baptême de l’air au Maroc. Cette compagnie a été enfin autorisée par la Direction de l’Aéronautique Civile à desservir le Maroc à partir de la France par des vols réguliers.
La compagnie Air Horizons n’est pas novice dans le paysage aérien marocain. En fait, elle a déjà assuré des vols charters du Maroc mais sous une autre dénomination : Euralair. L’autorisation de l’entrée de la compagnie française va sans aucun doute enrichir l’offre sur le marché. Le transport des premiers passagers à bord des avions d’Air Horizons est programmé pour le 10 juillet.
Cette nouvelle donne ferait grincer les dents des autres opérateurs dans ce segment du bas prix. Hasard des calendriers, le lancement d’Atlas Blue, la nouvelle filiale low-cost de la compagnie aérienne nationale (RAM), est prévu pour la deuxième semaine du mois de juillet. Dès son lancement alors, Atlas Blue ne sera déjà plus la seule à desservir le Maroc à partir de la France. Décidé depuis plusieurs mois déjà, ce low-cost marocain est le fruit d’une convention signée en marge des assises nationales du tourisme de 2004, entre le gouvernement marocain et la RAM. L’entrée d’Air Horizons s’inscrit dans la nouvelle politique de libéralisation du transport aérien au Maroc. Cette nouvelle navette entre la France et le Royaume est du pain béni pour les passagers. Ces derniers, quelle que soit leur nationalité, vont désormais profiter d’une offre plus variée, et surtout à des prix très compétitifs.
Dans un document remis à la Direction de l’Aéronautique Civile, la compagnie annonce un tarif pour un aller-retour variant, selon les périodes, de 2.400 à 4.000 DH (hors taxes). Le programme d’Air Horizons concernant les vols réguliers pour la saison d’été 2004 comprend une vingtaine de vols aller-retour par semaine. Quatre fréquences sont réservées pour chacune de ces destinations : Paris-Marrakech, Paris-Agadir, et Paris-Oujda.
Pour le Paris-Beauvais-Casablanca, trois fréquences sont prévues, contre deux pour le Paris-Beauvais-Rabat. En queue du peloton, on y trouve une fréquence pour le Paris-Fès, Paris-Tanger, et le Paris-Marrakech-Essaouira. En donnant le feu vert à ce nouvel opérateur, le Maroc vise à encourager des liaisons aériennes continues entre la France, et les aéroports marocains. Air Horizons tient surtout à desservir les destinations touristiques du Royaume à partir de l’Hexagone par des vols réguliers.
Le ministère de l’Equipement et du Transport a exprimé sa volonté de poursuivre les contacts avec la compagnie française. Il veut l’encourager à densifier son offre aérienne vers le Maroc, dans les années à venir. Décidément, le plus beau pays du monde affiche sa volonté d’assurer la réussite de sa stratégie de développement touristique « Vision 2010 ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *