Ciel dégagé pour Emirates Airlines

Dimanche 31 mars à 13H15, un nouvel Airbus 330 atterrit à l’aéroport Mohamed V de Casablanca. A son bord, une délégation émiratie d’hommes d’affaires et de cadres de la compagnie aérienne Emirates Airlines. Sont à leur accueil, entre autres, des cadres de la RAM (Royal Air Maroc) et de l’ONDA (Office national des aéroports) ainsi que des membres de la diplomatie émiratie au Maroc. Qu’avait ce vol de si particulier pour mobiliser tout ce monde ?, se demandaient des voyageurs à l’aéroport. Il s’agit en effet du vol inaugural de la nouvelle liaison aérienne directe liant Casablanca et Doubaï assurée par la compagnie Emirates Airlines. Selon le calendrier communiqué par ladite compagnie, trois vols seront programmés par semaine notamment les mercredi, vendredi et dimanche avec des départs de Dubai à 8h05 et de Casablanca à 14h35. Le A330 dont il est question est équipé de trois cabines de service. La première a une capacité de 18 places, 42 dans la classe business et 183 dans la classe dite «économique».
Pour pouvoir lancer cette liaison, il a fallu avoir une autorisation de la part du ministère du transport marocain. Chose, qui, d’après Ahmed Al Maktoum, Président de la compagnie, n’a pas pris beaucoup de temps pour qu’elle soit réglée. Le choix porté sur Casablanca comme point de départ (ou d’arrivée) n’a pour sa part pas pris de temps pour être opéré. Le fait qu’elle soit capitale économique et que presque 60 % des entreprises y siègent, notamment, celles spécialisées dans le domaine des technologies de l’information fait d’elle un site de choix incontournable, explique M. Al Maktoum.
Préalablement au lancement de la nouvelle liaison, La compagnie Emirates avait organisé des tournées dans les différentes villes du pays. Son but était principalement de faire connaître aux agences de voyages marocaines les produits et services qu’offre la compagnie. Une occasion qu’elle a saisie en outre pour relater l’histoire du développement que connaît la ville de Doubaï en tant que centre commercial de renommée dans la région du Moyen-orient. « Le gain ne peut être que double », assure Abdessalam Znined, ministre du Transport. Et d’expliquer « la nouvelle liaison jouera un très grand rôle dans le renforcement des relations entre les deux pays et ce à plusieurs niveaux ». Ce n’est guère le Président de la compagnie émiratie qui le contredira. «Elle incitera les citoyens de Doubaï et les visiteurs en provenance du Moyen-Orient à venir nombreux et contribuer ainsi à l’essor du tourisme au Maroc. Nous estimons aussi que cette initiative mènera à promouvoir les investissements émiratis au Maroc». Suffit-il par ailleurs du lancement d’un vol pour que tous ces enjeux soient de mise ? des mesures d’accompagnement doivent être mis en oeuvre pour prétendre réussir un tel pari.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *