CIH Bank : Les résultats semestriels impactés par le contrôle fiscal

CIH Bank : Les résultats semestriels impactés par le contrôle fiscal

Le résultat net social est en retrait de 33,1%

Le premier semestre de l’année 2017 a été marqué par l’élargissement du réseau bancaire avec l’ouverture de 4 nouvelles agences portant leur nombre à 261.

Le résultat net social de CIH Bank est en retrait de 33,1%, à 144,7 millions de dirhams au titre du premier semestre de l’année en cours. Après avoir rappelé le contexte global de l’économie du pays, Ahmed Rahhou, président-directeur général de CIH Bank, a expliqué lors d’un point de presse, mardi, que les résultats du premier semestre ont été totalement impactés par le contrôle fiscal.

A cet égard, la banque espère une fin d’année qui absorbera une partie de cet impact. La direction du groupe a par la suite fait part des résultats semestriels et des faits marquants de l’année 2017. Il s’avère donc que le premier semestre de l’année 2017 a été marqué par l’élargissement du réseau bancaire avec l’ouverture de 4 nouvelles agences portant leur nombre à 261. Les six premiers mois de l’année ont également connu le démarrage de l’activité de la banque participative Umnia Bank et le dénouement du contrôle fiscal portant sur les exercices 2013, 2014, et 2015. CIH Bank a également signé une convention avec la Direction générale des impôts (DGI) relative à la dématérialisation de la restitution de l’IR au titre des intérêts de prêts pour l’acquisition ou la construction de logements. Pour le secteur bancaire, les marges ont sensiblement baissé en 2016.

Concernant les résultats commerciaux de la banque, les ressources clientèles consolidées ont enregistré une hausse de 6,9% comparé à juin 2016 pour se situer à 27,8 milliards de dirhams. La banque attribue cette évolution à la progression de 15,2% des dépôts à terme ainsi qu’une bonne tenue des ressources à vue des particuliers et des comptes d’épargne, notamment avec la politique digitale de la banque qui a lancé des offres dédiées aux jeunes (produit CODE30). Par ailleurs, les crédits clientèle consolidés se sont établis à 38,6 millions de dirhams marquant une évolution de 11,4% comparativement à la même période de l’année passée. Dans le même sens, les crédits hors immobilier sont en hausse de 33,6% impactés par l’évolution des crédits à la consommation de 66,8% et des crédits de trésorerie de 40,8%. Au terme du semestre écoulé, le total bilan consolidé s’établit à 49,3 milliards de dirhams, en hausse de 9,5% par rapport à juin 2016, suite à la croissance du bilan de CIH Bank et celui de Sofac sur base individuelle, précise la direction de la banque.

Quant au Produit net bancaire (PNB) consolidé, celui-ci s’apprécie de 7,8% comparé à juin 2016 et s’établit à 983,9 millions de dirhams. Une amélioration attribuée à la croissance de la marge nette d’intérêt (MNI) de 2,8% et de de l’appréciation du résultat des opérations de marché. En social, la MNI et le PNB de CIH Bank sont en hausse respectivement de 3,2 et de 11,4%, souligne le groupe. Dans le même sens, la MNI et le PNB de Sofac augmentent respectivement de 11,7 et de 13,3%. De son côté, le coût de risque consolidé au semestre écoulé s’établit à -152 millions de dirhams contre -105,8 millions de dirhams en juin 2016, vraisemblablement en faisant ressortir un taux du coût du risque de 0,37% en ligne avec les standards de la place.

Par conséquent, le résultat d’exploitation ressort à 171,3 millions de dirhams, et marque donc un recul de 33,2% comparativement à juin 2016. La banque a également souligné qu’en social, le résultat net de Sofac est de 44,5 millions de dirhams, affichant une progression de 33% par rapport à juin 2016. Le résultat net part du groupe est à 122,1 millions de dirhams en juin 2017, en recul de 32,3% comparé à juin 2016, et ce après incorporation de Umnia Bank et des autres filiales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *