Ciment : 1,25 million de tonnes consommées à fin janvier

Ciment : 1,25 million de tonnes consommées  à fin janvier

Les ventes se sont inscrites en repli de 4,08%

La consommation nationale de ciment poursuit son trend baissier. Après avoir terminé l’année 2016 sous une légère baisse, les ventes au titre du mois de janvier se sont nettement rétractées. Au premier mois de l’année, le cumul a atteint 1,166 million de tonnes contre 1,25 million de tonnes à la même période de l’année passée. Le repli relevé dans ce sens est de 4,08% par rapport à ce qui a été écoulé durant janvier 2016.

Sept régions ont vu leur consommation fléchir. La plus forte baisse a été observée au niveau de la région Laayoune Sakia-El hamra.. Le cumul vendu s’est replié de 29% passant de 31.026 tonnes au premier mois de l’année 2015 à 22.025 tonnes en janvier 2017. Les ventes de la région Béni Mellal-Khénifra ont accusé une baisse de 18%. Ainsi, 56.284 tonnes ont été écoulées dans la région contre 68.625 tonnes à la même période de l’année passée. Les statistiques relatives à la consommation nationale de ciment révèlent un repli de vente au niveau de l’oriental. Le volume consommé à fin janvier est de 102.841 tonnes contre 122.693 tonnes l’année passée. La baisse serait de 16,2% par rapport au premier mois de l’année précédente. Même constat au niveau de la région de Marrakech-Safi. Pour un volume de 141.636 tonnes, la consommation de ciment en cette région aurait reculé de 14,1%.

En ce qui concerne la région de Drâa-Tafilalet, les cimentiers ont vendu environ 30.547 tonnes. Un volume qui s’inscrit en baisse de 8,3% par rapport à la quantité consommée une année auparavant. La rétraction de vente a été également relevée au niveau de la région de Fès-Meknès où un recul de l’ordre de 7,3% a été observé faisant passer le volume de ciment de 106.651 tonnes à 98.877 tonnes à fin janvier 2017. La consommation de ciment demeure également faible à Tanger–Tétouan-Al Hoceima. Le volume vendu au premier mois de l’année s’établit à 148.897 tonnes, en baisse de 4,6%. En revanche, la consommation de ciment bat son plein au niveau de Guelmim-Oued Noun. Un volume de 21.900 tonnes a été écoulé au premier mois de l’année, soit une consommation en hausse de 107,3% par rapport au même mois de l’année précédente. La région de Dakhla – Oued Ed-dahab arrive en deuxième position des zones ayant affiché une consommation de ciment en hausse. Une ventilation positive de 27,3% a été relevée dans ce sens situant ainsi les ventes de ciment autour de 6.878 tonnes contre 5.401 tonnes l’année précédente.

Les cimentiers de la région du Souss-Massa ont également réussi leur premier mois de l’année 2017. Ils ont écoulé un volume de 109.705 tonnes,en progression de 14,4%. La consommation de ciment à Casablanca-Settat est maintenue à la hausse. On note dans ce sens une amélioration des ventes de l’ordre de 2,1%, soit 278.280 tonnes vendues contre 272.494 tonnes l’année précédente. Les ventes au niveau de Rabat-Salé-Kénitra sont restées pour leur part en stagnation par rapport au premier mois de l’année précédente. Le volume écoulé à fin janvier est 148.314 tonnes contre 148.098 tonnes à la même période de l’année précédente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *