Ciment: 13,7 millions de tonnes consommées d’ici 2017

Ciment: 13,7 millions de tonnes consommées d’ici 2017

Le marché du ciment serait en phase de rupture. Le marché connaîtrait une décélération pour les trois prochaines années pour atteindre en 2017 une consommation de 13,7 millions de tonnes.

Telles sont les conclusions de Dominique Drouet, président du directoire de Holcim Maroc, qui a dressé lors d’un point de presse jeudi une analyse du contexte national du marché du ciment. M.Drouet rassure que «le Maroc est loin du scénario espagnol.

Le Royaume connaîtra un retour en douceur du niveau de consommation après que le marché eut observé durant 2011 un changement de tendance». Holcim Maroc, qui établit un diagnostic personnalisé du secteur, mise sur deux approches. «Il s’agit de deux méthodologies distinctes que nous avons définies pour évaluer la demande de ciment sur la période 2015-2017.

Nos points de vues portent sur une approche de consommation par habitant ainsi qu’une approche basée sur l’évolution glissante mensuelle des niveaux de demande». La conjoncture actuelle ne fut pas le seul point abordé lors de la rencontre avec le directoire de Holcim Maroc. La fusion Lafarge-Holcim a été à l’ordre de la rencontre. Dominique Drouet a énuméré les avantages pour le Maroc.

«la synergie entre les deux groupes est une véritable opportunité pour le Royaume, notamment pour développer de manière plus forte des projets de grande envergure, contribuer davantage à la modernisation du pays et positionner le Maroc en tant que leader en Afrique francophone» , souligne le président du directoire. Et de préciser que «la fusion consolidera la présence des deux entités dans une trentaine de pays en Afrique et en Moyen-Orient. L’ensemble consolidé pèsera dans la région près de 4,8 milliards d’euros de ventes». Dans l’attente de la concrétisation de la fusion qui devrait être opérationnelle d’ici mi-2015, Holcim Maroc dévoile ses performances semestrielles.

Un exercice qui s’avère positif malgré la morosité du contexte national et régional. Le Groupe a réalisé des ventes en hausse de 1,8 % au premier semestre de l’année, résultant du programme d’excellence commerciale de l’entreprise. En consolidé, Holcim Maroc a atteint un produit d’exploitation de l’ordre de 1,74 milliard de dirhams à fin juin, soit une progression de 9 % par rapport au même semestre de l’année précédente.

La valeur ajoutée a grimpé de 12% pour une valeur de 883 millions de dirhams au moment où l’excédent brut d’exploitation s’est amélioré de 5% à fin juin pour atteindre les 731,34 millions de dirhams contre 680,56 millions de dirhams observés une année auparavant. Même performance pour le résultat net consolidé qui a affiché une progression de 20%, soit une valeur de 324,32 millions de dirhams au premier semestre 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *