Ciment : Les régions du Sud, plus grandes consommatrices

Ciment : Les régions du Sud, plus grandes consommatrices

Une légère amélioration de la consommation nationale de ciment au deuxième mois de l’année. Le volume écoulé a atteint durant le mois de février les 1,06 million de tonnes, en hausse de 0,53% par rapport à la même période de l’année passée.

Une dynamique tirée principalement par la reprise des ventes au niveau de six régions. Il s’agit en l’occurrence de Dakhla-Oued Eddahab (29,32%), Laayoune-Sakia El Hamra (21,5%),Tanger-Tétouan-Al  Hoceima (18,15%), Rabat-Salé-Kénitra (7,92%), Marrakech-Safi (5,20%) et Souss-Massa (1,21%). En termes de cumul, l’écart continue de persister. On observe dans ce sens un creusement de 2,05%, soit un volume de 2,18 millions de tonnes depuis le début de l’année contre 2,23 millions de tonnes une année auparavant. Sur le plan régional, les cimentiers des régions du Sud continuent d’afficher de bonnes performances de ventes. A Dakhla-Oued Eddahab, la consommation cumulée s’est située autour des 18.848 tonnes, en hausse de 38,2%.

Le volume cumulé à Laayoune-Sakia El Hamra s’est redressé de 21,5% pour atteindre les 51.742 tonnes. La progression a été observée également au niveau de Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Rabat-Salé-Kénitra. La hausse relevée est respectivement de 7,4, 5,9 et 3%. En revanche, la plus importante baisse de la consommation cumulée au niveau régional a été observée au niveau de Guelmim-Oued Noun où les ventes de ciment ont reculé de 26,1%, soit un volume de 31.657 tonnes. La deuxième baisse a été constatée au niveau de Fès-Meknès. Le repli est de 16,9% pour un cumul de 165.508 tonnes. Elle est suivie de Beni Mellal-Khénifra où la vente a fléchi de 12,2%, soit 99.440 tonnes écoulées. Les cimentiers de L’Oriental ont vu leurs ventes se replier de  4,1% contre une baisse de 5,7% relevée au niveau de Casablanca-Settat et 3,3% constatée respectivement au niveau de Draâ-Tafilalet et Souss-Massa.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *