Ciment : Les ventes en repli de près de 7%

Ciment : Les ventes en repli de près de 7%

Seulement trois régions sur douze ont vu leur consommation se consolider à fin février

La plus forte baisse des ventes du ciment a été observée au niveau de la région de Laâyoune-Sakia  El Hamra. Environ 42.601 tonnes ont été écoulées, en repli de 34,4% par rapport à la même période de l’année 2016.

Les ventes de ciment ne cessent de se rétracter. Au deuxième mois de l’année, le volume consommé au niveau national s’est inscrit en net repli. La variation mensuelle fait ressortir une baisse de 9,94% par rapport à janvier 2017. Les cimentiers ont ainsi écoulé 1.064.364 tonnes de leurs stocks contre 1.181.764 tonnes un mois auparavant.  Le volume cumulé aux deux premiers mois de l’année 2017 s’est élevé, quant à lui, à 2.230.491 tonnes, en régression de 6,97% par rapport à la même période de l’année précédente. C’est ce qu’on relève des dernières statistiques relatives à l’évolution de la consommation nationale du ciment élaborées par le ministère de l’habitat et de la politique de la ville. Le repli des ventes a concerné pratiquement toutes les régions du Maroc.

Seules trois régions, dont deux aux provinces du sud, ont tiré leur épingle du jeu. A Guelmim-Oued Noun, 42.837 tonnes de ciment ont été vendues, en hausse de 97,4% par rapport à la même période de l’année passée.  Les ventes de Dakhla-Oued Eddahab ont également culminé à fin février. Elles sont passées, en une année, de 10.697 tonnes à 13.638 tonnes, en amélioration de 27,5%. La région du Souss-Massa a également vu sa consommation de ciment à la hausse. La ventilation relevée, dans ce sens, porte sur une progression de 6,4%, soit un volume vendu d’environ 206.868 tonnes contre 194.345 tonnes une année auparavant. En revanche, la plus forte baisse des ventes du ciment a été observée au niveau de la région de Laâyoune-Sakia  El Hamra. Environ 42.601 tonnes ont été écoulées, en repli de 34,4% par rapport à la même période de l’année 2016. Le département de l’habitat observe également un fléchissement de l’ordre de 14,8% au niveau de la région de Marrakech-Safi. La consommation de ciment dans ce périmètre est estimée, à fin février 2017, à 278.626 tonnes au moment où elle se situait autour de 327.213 tonnes l’année passée. La même variation a été relevée au niveau de Béni Mellal-Khénifra. La baisse est estimée à 14,6% pour une consommation globale de 113.219 tonnes de ciment.

Les ventes au niveau de la région de l’Oriental se sont rétractées de 11,1%, soit 209.130 tonnes écoulées contre 235.272 tonnes au titre des deux premiers mois de l’année 2016. La consommation de ciment à Tanger-Tétouan- Al Hoceima est également sur un trend baissier. Les ventes ont fléchi de 9,8% pour se situer autour de 274.739 tonnes à fin février 2017. Il en est de même pour la région de Casablanca-Settat. Cette dernière a affiché un repli de 7% de sa consommation en ciment devançant de peu Rabat-Salé-Kénitra. En effet, cette région a vu ses ventes reculer de 5,8% atteignant 277.128 tonnes contre 294.170 tonnes une année auparavant. La baisse a, en contrepartie, été moins ressentie dans les régions de Drâa-Tafilalet et Fès-Meknès où les ventes se sont repliées respectivement de 0,9 et 0,8%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *