Ciment : Les ventes toujours en baisse

Ciment : Les ventes toujours en baisse

La plus forte variation de ventes du semestre a été enregistrée au niveau de Drâa-Tafilalet, avec une consommation de l’ordre de 228.968 tonnes, en progression de 15,1% par rapport aux six premiers mois de l’année précédente.

Les ventes de ciment ont repris de façon spectaculaire au mois de juin. Le ministère de l’habitat relève dans son bilan mensuel une consommation en hausse de 13,02%, soit un stock de 815.842 tonnes écoulées sur le marché contre 721.846 tonnes vendues au même mois de l’année précédente. Cette hausse est la première en son genre depuis le début de l’année et ce depuis la baisse fulgurante enregistrée, le mois de mars, soit un repli de 15,11%.  Toutefois cette progression à deux chiffres n’a pas pu ralentir le gap observé en glissement annuel. Les cimenteries du Maroc enregistrent au premier semestre de l’année des ventes en berne de l’ordre de 2,88%. En volume cette baisse se traduit par la vente de 6,57 millions de tonnes de ciment sur les six premiers mois contre 6,77 millions de tonnes au même semestre de l’année passée. L’évolution de la consommation nationale de ciment sur le plan semestriel démontre une baisse dans 7  régions du Maroc.  Au niveau des provinces du Sud, les cimentiers de Dakhla-Oued Eddahab continuent de voir à la hausse leur vente de ciment. Ils ont écoulé au premier semestre 50.699 tonnes, soit un volume en hausse de 14,6% par rapport à la même période de l’année passée.

Laâyoune a réussi à maintenir les stocks vendus au même niveau, soit une consommation de l’ordre de 156.035 tonnes au premier semestre contre 156.215 tonnes une année plus tôt. La stagnation des ventes a également été observée au Souss-Massa, soit des ventes de 629.701 tonnes. A Guelmim-Oued Noun, le département de l’habitat recense une consommation de ciment en hausse de 5,8%, soit 93.755 tonnes vendues au premier semestre contre 88.645 tonnes l’année passée. La plus forte variation de ventes du semestre a été enregistrée au niveau de Drâa- Tafilalet. On note dans ce sens une consommation de l’ordre de 228.968 tonnes, en progression de 15,1% par rapport aux six premiers mois de l’année précédente. Les ventes ont également repris à Marrakech-Safi où elles ont augmenté de 10,7% atteignant un volume de l’ordre de 924.999 tonnes à fin juin. S’agissant des plus fortes baisses du semestre, elles ont été observées au niveau Fès-Meknès et Beni Mellal-Khénifra.

Ces deux régions ont vu leurs ventes de ciment fléchir respectivement de 15,6 et 11,3% au premier semestre de l’année. Les ventes de ciment ont également connu une décélération à Casablanca, soit 1,40 million de tonnes vendues contre 1,5 million de tonnes une année auparavant, soit un repli de 6,3% par rapport à la même période de l’année passée. Même constat  pour l’Oriental où le volume des ventes a reculé de 6,2%, Rabat-Salé-Kénitra (-5,2%) et Tanger-Tétouan (-1,5%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *