Ciment : Plus de 14 millions de tonnes écoulées en 2016

Ciment : Plus de 14 millions de tonnes écoulées en 2016

Les professionnels relèvent une baisse de 0,7% de la consommation annuelle

6 régions du Maroc ont vu leur consommation en ciment fléchir durant l’année 2016. La plus forte baisse a été constatée au niveau de la région de Béni Mellal-Khénifra. Le repli est estimé à 9,3% pour un cumul de l’ordre de 794.451 tonnes contre 875.749 tonnes à fin 2015.

Plus de 14,15 millions de tonnes de ciments ont été consommées en 2016. Ce cumul s’inscrit en légère baisse  par rapport à la consommation de l’année précédente. L’écart est estimé à 0,70%. C’est ce qu’on peut relever des dernières statistiques du ministère de l’habitat et de la politique de la ville. En établissant une analyse régionale, il ressort que Dakhla-Oued Eddahab a enregistré un record de consommation en 2016. La vente de ciment a connu dans cette région un pic de 64%, soit 63.771 tonnes écoulées durant l’année contre 38.822 tonnes une année auparavant. Sur l’échelle des plus fortes consommations, figure le Drâa-Tafilalet. Le volume de ciment vendu durant l’année s’élève à 457.136 tonnes au moment où il se situait autour de 419.622 en 2015. Pour un cumul de  3.166.008 tonnes, Casablanca–Settat se hisse en tant que troisième région où la vente de ciment a connu un net redressement en 2016.

L’évolution constatée dans ce sens est de 2,1% en comparaison avec le cumul enregistré l’année passée. Le cumul de ciment a également grimpé au Sous-Massa où il s’est amélioré de 1,9% pour un volume global de 1.205.633 tonnes. Les statistiques de consommation de ciment révèlent par ailleurs une timide évolution de ventes de ciment à Fès- Meknès (0,1%) ainsi qu’une stagnation à Rabat-Salé-Kénitra. Les deux régions ont enregistré à fin 2016 un cumul respectif de 1.243.454 tonnes et 1.768.198 tonnes. En revanche, 6 régions du Maroc ont vu leur consommation en ciment fléchir durant l’année 2016. La plus forte baisse a été constatée au niveau de la région de Béni Mellal-Khénifra. Le repli est estimé à 9,3% pour un cumul de l’ordre de 794.451 tonnes contre 875.749 tonnes à fin 2015. Le recul de consommation a également été constaté au niveau de Laâyoune-Sakia El Hamra, soit une baisse de 4,6%. Il en est de même pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le cumul de vente enregistré par la région est passé en une année de 1.907.816 tonnes à 1.822.419 tonnes, soit une baisse de 4,5%. La consommation de ciment s’est également rétractée au niveau de Guelmim-Oued Noun (-3,4%), Marrakech-Safi (-2,4%) et l’Oriental (-1,5%). Notons que les ventes de ciment ont connu au titre du dernier mois de l’année 2016 un net repli. La consommation mensuelle s’est située à un niveau très bas. Elle était à fin décembre autour de 1.114.270 tonnes, en baisse de 12,46%. Ce volume est constitué entre autres de 136.449 tonnes  de béton prêt à l’emploi (BPE) et de 93.736 tonnes de Préfa. Au niveau régional, seulement trois régions ont pu élever le seuil de leur consommation au titre du mois de décembre. Il s’agit de Dakhla-Oued Eddahab où la consommation mensuelle en ciment s’est améliorée de 26,81%. La hausse a également été observée au niveau de Guelmim-Oued Noun. Drâa-Tafilalet a enregistré des ventes en amélioration de 16,92%. Le volume écoulé en décembre est de l’ordre de 12.928 tonnes, en hausse de 9,98% par rapport au mois de décembre 2015. En revanche, les plus fortes baisses du mois de décembre ont été relevées au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (-21,14%), Casablanca-Settat (-16,75%), l’Oriental (-16,49%), Fès-Meknès (-15,93%) et Marrakech-Safi (-12,57%). Rabat-Salé-Kénitra et Béni Mellal-Khénifra ont vu leur consommation mensuelle régresser respectivement de 9,94 et 9,22%.

Les ventes du mois de décembre à Laâyoune-Sakia El Hamra ont fléchi de 3,25% pour s’établir à 12.928 tonnes durant le mois de décembre. Souss-Massa a écoulé durant le dernier mois de l’année un volume de l’ordre de 106.016 tonnes, en légère baisse (-0,5%) comparé au mois de décembre 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *