Ciments du Maroc: Un chiffre d’affaires en hausse de 7,6% à fin juin

Ciments du Maroc: Un chiffre d’affaires en hausse de 7,6% à fin juin

Les comptes consolidés arrêtés à fin juin s’inscrivent globalement en hausse. C’est ce qui ressort du dernier conseil d’administration de Ciments du Maroc. «Le résultat semestriel est positivement impacté par une hausse significative des volumes de vente de l’activité matériaux de 27% pour le béton prêt à l’emploi et les granulats par rapport à 2014», indique le groupe dans ce sens. Au titre du premier semestre 2015, le chiffre d’affaires opérationnel de Ciments du Maroc a connu une variation positive évaluée à 7,6% par rapport à la même période de l’année précédente.

Ce chiffre est passé en une année de 1,79 milliard de dirhams à 1,92 milliard de dirhams.
L’excédent brut d’exploitation a progressé de 6,8%, résultant ainsi de l’amélioration des coûts de production, notamment le coût des combustibles. Se référant aux indicateurs financiers de Ciments du Maroc, l’excédent brut d’exploitation s’est établi à 802 millions de dirhams contre 751 millions de dirhams enregistrés au titre du premier semestre de l’année précédente. Le résultat d’exploitation s’est fixé autour de 561 millions de dirhams, en amélioration de 8,9%. Le résultat net a basculé, sur la même période, de 455 millions de dirhams à 501 millions de dirhams grimpant ainsi de 10%.

Ciments du Maroc affiche, par ailleurs, au premier semestre de l’année une capacité d’autofinancement de 730 millions de dirhams, en hausse de 4,9%. Ciments du Maroc compte en perspective consolider ses performances pour les mois à venir. «L’amélioration des marges consécutive à l’optimisation des opérations industrielles par rapport au 1er semestre 2014 permet d’envisager des résultats annuels 2015 devant se situer eux aussi en amélioration par rapport à ceux de 2014, sauf détérioration éventuelle du marché au 2ème semestre», apprend-on de Ciments du Maroc. Le premier semestre de l’année a été marqué par la stabilité des ventes de ciment en volume de Ciments du Maroc et de sa filiale Indusaha.

Les ventes ont reculé de 0,4% par rapport au premier semestre 2014. La consommation nationale de ciment a, pour sa part, connu un repli durant le même semestre.

La baisse est estimée à 1,3%. Pour rappel, Italcementi Group , dont le chiffre d’affaires a dépassé les 4 milliards d’euros en 2014, compte 46 cimenteries, 12 centres de broyage, 6 terminaux, 417 centrales à bétons dans 22 pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *