Cité Mohammed VI Tanger Tech : Les préparatifs pour le lancement des chantiers s’accélèrent

Cité Mohammed VI Tanger Tech : Les préparatifs pour le lancement des chantiers s’accélèrent

Elle créera à terme 100.000 postes d’emploi

Les travaux de réalisation de la Cité Mohammed VI Tanger Tech démarreront plus vite grâce à la mobilisation de toutes les parties prenantes de ce mégaprojet. C’est ce qu’a affirmé le président du conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari, en marge d’une réunion de travail tenue, samedi 29 avril, avec une délégation de la province chinoise Sichuan ainsi que les deux partenaires principaux de ce projet, en l’occurrence le Groupe chinois Haite et BMCE Bank. «Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de réunions de travail organisées après la signature du protocole de réalisation de ce projet sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI», a-t-il précisé.

M. El Omari a tenu à rappeler l’importance de la mise en place de la future cité et dont le Souverain suit personnellement l’avancement des travaux de réalisation. «La réussite et la rapidité d’avancement de ce projet permettent d’accélérer la mise en œuvre d’autres conventions liant le Maroc à la République populaire de Chine», a-t-il dit, faisant remarquer que l’ensemble de ces conventions met en avant l’intérêt commun porté par les deux pays pour le renforcement des relations bilatérales.

Prévu d’accueillir jusqu’à 200 entreprises chinoises, opérant dans leur majorité dans les secteurs de l’automobile, l’aéronautique, le textile, l’information électronique, les pièces de rechange d’aviation et d’autres industries, ce mégaprojet – qui est porté par le Groupe chinois Haite (60%), BMCE Bank (35%) et le conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (5%)- est destiné à profiter, selon Lin Tao, membre du gouvernement de Sichuan, de l’expérience et du savoir-faire de cette province chinoise, considérée comme chef-lieu au Sud-Ouest de la Chine, et ce en matière de mise en place des cités intelligentes. Et comme il a été annoncé lors de cette rencontre, la visite de ce responsable chinois, qui était accompagné par une importante délégation de ladite province chinoise, sera suivie dans les prochains jours de celle d’un autre groupe de personnalités politiques, économiques et d’experts pour s’enquérir de l’avancement de ce mégaprojet qui est en dernière phase d’études mais aussi d’en soutenir les partenaires, pour «que le projet démarre le plus vite possible et dans de bonnes conditions», a souligné M. Tao.

Pour sa part, le directeur général délégué en charge de l’international à BMCE Bank, Mohammed Agoumi, a fait part du grand intérêt porté par la BMCE Bank en tant que groupe citoyen à ce projet, qui est destiné à métamorphoser totalement le paysage économique au Maroc. «Le plus important aujourd’hui c’est que le plan du design global soit présenté dans les prochaines semaines pour pouvoir signer la convention de mise en valeur et de procéder par la suite au démarrage des travaux de réalisation du projet», a-t-il souligné.

Prévue d’être réalisée sur une superficie de 2.000 hectares à proximité du complexe portuaire Tanger-Med et le site de Renault-Nissan de Tanger, la future cité, dont le développement nécessitera sur une période de dix ans près de 100 milliards de dirhams, créera à terme 100.000 postes d’emploi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *