Citi Maghreb récompense douze microentrepreneurs

Citi Maghreb récompense douze microentrepreneurs

Mardi 2 décembre, à Casablanca. 12 meilleurs microentrepreneurs ont été primés dans le cadre du programme Microentrepreneurschip Awards 2008. La cérémonie de remise des prix été marquée par la présence de Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, ainsi que James Morrow, P-dg de Citi Maghreb et Brahim Touimi, président de PlaNetetFinance Maroc. Mme Skalli a déclaré que «ce sont des projets qui créent de la richesse et qui militent contre la pauvreté sociale». En effet, ces jeunes se répartissent sur six catégories. Les microentrepreneurs qui ont occupé la première place ont reçu un prix d’un montant de 21.000 DH et 15.000 DH pour ceux qui ont occupé la deuxième place. Ces montants ont été accordés à cette catégorie d’entrepreneurs pour les encourager à aller de l’avant. La première catégorie de gagnants était celle des meilleurs microentrepreneurs âgés de moins de 25 ans. Le premier prix de cette catégorie dont le montant est de 21.000 DH a été décerné par Mme Skalli à Wafaâ Bigzale, une électricienne de Tiliouine. Cette jeune microentrepreneuse, âgée de 22 ans, a choisi le secteur d’électricité de bâtiment.
Le deuxième prix de cette catégorie dont le montant est de 15.000 DH a été décerné par M. Morrow à Rachi El Mardy, un agriculteur de la région d’Ain Taoujdate. «Notre participation ne se limite pas au niveau du financement. Le développement des ressources humaines est beaucoup plus important que le financement», a souligné M. Morrow. La deuxième catégorie de projet était celle  de la catégorie Attahadi (le défi) dans laquelle a gagné le premier prix de 21.000 DH Mohamed El Haddadi, un commercial épicier d’Errachidia. Quant à la seconde place, elle a été occupée par Fatima Bahanni, spécialisée dans la décoration intérieure de Beni Mellal. C’est Mounir El Ghissassi, un traiteur de Taza, qui a reçu le premier prix dans la troisième catégorie, meilleures performances, suivi de Fatima Lahlou, une commerçante d’Aguelmous. Quant à la quatrième catégorie, meilleurs projets de développement durable, le premier prix est revenu à Mohamed Said, spécialisé dans le recyclage du plastique de M’rirt, région de Meknès, qui a été suivi de Mohamed Oulakhnfer, spécialisé dans le domaine de la restauration, camping de la région d’Azilal. Dans la cinquième catégorie, meilleurs projets innovants, la première et la deuxième places sont revenues à Halima El Bouhali, menuisière de Salé et Rqia Oubaba, boucher de Khenifra. C’est El Bachi Ech-Challi, un artisan en laine de Tifelt qui a été classé premier devant Oum Kaltoum Essadeq, spécialisée dans la confection de babouches à Fès dans la dernière catégorie qui est la sauvegarde du patrimoine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *