Classement CNUCED sur la logistique portuaire: Le Maroc a gagné 68 points grâce à Tanger Med

Classement CNUCED sur la logistique portuaire: Le Maroc a gagné 68 points grâce à Tanger Med

Un classement important qu’il doit en grande partie à la mise en exploitation du port Tanger Med. Il faut noter qu’avant l’entrée en service de ce dernier, le Maroc occupait le 84ème rang.
Ainsi, grâce à ce nouveau classement, le Royaume se positionne désormais premier en Afrique et en Amérique Latine. Il arrive derrière les Emirats Arabes Unis (15ème), l’Italie (14ème) et l’Espagne (13ème), alors que la 1ère place est occupée par la France. Cet indice de connectivité mesure le réseau des transports maritimes réguliers d’un pays et son intégration au commerce mondial. De plus, il est repris régulièrement dans l’appréciation de la compétitivité pays. A ce niveau, on peut affirmer que Tanger Med est devenu une plateforme portuaire, industrielle et logistique de premier plan. Il est connecté à 161 ports et 63 pays à travers les 5 continents, alors que l’ensemble de ces connexions ouvre de nouvelles perspectives pour les exportateurs marocains et améliore leurs performances logistiques.

Tanger Med : Undéveloppement continu

Les exportations industrielles de l’ensemble de la plateforme industrielle, Tanger Med, en 2014 ont progressé de 40% par rapport à 2013. Ils ont ainsi dépassé les 40 milliards de dirhams en 2014, selon les chiffres rendus publics par Tanger Free Zone (TFZ).
Cette performance s’explique par la montée en puissance des exportations de Renault Tanger et la hausse des livraisons des équipementiers vers les autres constructeurs automobiles en Europe.

Aussi, en termes de flux logistiques associés, les bilans 2014 font état d’une augmentation de près de 20% en 2014 par rapport à une année auparavant, avec près de 160.000 opérations sur l’ensemble des zones de la plate-forme industrielle Tanger Med.
Cette progression a été portée principalement par l’évolution de l’activité de quatre secteurs qui constituent le socle de cette plate-forme industrielle. Il est question de l’automobile, l’électronique, l’aéronautique et le textile. De même, l’année 2014 a également été marquée par l’installation de nouvelles unités industrielles sur la plate-forme industrielle Tanger Med, qui ont nécessité des investissements privés de 800 millions de dirhams et généré la création de 2.000 nouveaux emplois.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *