PROMO ALM
PROMO ALM

Climat, coût du voyage, hôtels classés : Ce qui motive les Italiens à visiter le Maroc

Climat, coût du voyage, hôtels classés : Ce qui motive  les Italiens  à visiter le Maroc

Le Maroc a accueilli entre janvier et septembre 2018 environ 374.966 touristes italiens contre 329.059 à la même période de l’année précédente et 285.047 à fin septembre 2010.

Le Maroc attire de plus en plus de touristes. En effet, le Royaume est la destination préférée des voyageurs internationaux, notamment les Européens qui pour des raisons de proximité affluent en grand nombre au Maroc. L’Europe constituant le principal marché émetteur du tourisme marocain a vu ces dernières années son flux d’arrivées se consolider. Bien que la France et l’Espagne drainent environ la moitié des touristes étrangers sur le territoire national, certains marchés européens commencent à se démarquer. Citons particulièrement l’Italie dont les arrivées vers le Maroc ont crû de 14% sur les 9 premiers mois de l’année. Ainsi le Maroc a accueilli entre janvier et septembre 2018 environ 374.966 touristes italiens contre 329.059 à la même période de l’année précédente et 285.047 à fin septembre 2010. Cette évolution qui se fait sentir de plus en plus couronne les efforts consentis par le département de tutelle pour la promotion du Maroc à l’échelle internationale en général et en Italie en particulier.

Plusieurs actions ont été engagées dans ce sens afin de présenter aux touristes étrangers le produit Maroc ainsi que ses particularités touristiques et culturelles. C’est dans ce sens qu’une fiche dédiée à ce marché a été élaborée permettant d’examiner la tendance touristique des visiteurs italiens au Maroc et de comprendre leurs attentes. Il ressort dans ce sens que 64 % des touristes italiens déclarent être satisfaits ou très satisfaits de leur expérience au Maroc. Un taux qui émane des résultats cumulés en 2016 des enquêtes de « Suivi de la demande touristique » (SDT) réalisées auprès des différentes catégories de touristes (TES et MRE). Des enquêtes qui sont réalisées auprès des touristes non-résidents aux postes-frontières par sondage et dont la finalité est de fournir des informations sur la composition sociologique des groupes de touristes, sur leurs motivations, leurs lieux de séjour, les lieux fréquentés et les dépenses effectuées. Les principaux motifs qui favorisent le choix du Maroc comme principale destination pour le voyage chez les Italiens sont le climat (65 %) et le coût du voyage (30 %). Toutefois beaucoup reste à faire pour attirer davantage de touristes italiens vers le Maroc.

Finalement, ces visiteurs n’ont représenté en moyenne que 4% des arrivées des touristes étrangers au Maroc en 2017. Ces arrivées sont, selon l’Observatoire du tourisme, très irrégulières en termes de saisonnalité. Deux pics ont été observés durant 2017, à savoir en décembre (vacances de fin d’année) et juillet (vacances d’été). En dépit des irrégularités constatées, l’Observatoire précise que «la courbe de la variation saisonnière des arrivées des Italiens a connu un changement remarquable avec une augmentation générale à l’exception des périodes du début d’année et le mois d’août durant lesquels une baisse a été observée».

En termes de fréquentation, Marrakech reste la première destination des Italiens (40% de leurs nuitées), suivie de Casablanca (24%) et Agadir (15%). De même les hôtels classés restent le mode d’hébergement privilégié de ces touristes avec une préférence pour les établissements 4 étoiles puis les 5 étoiles et 3 étoiles. Notons que les touristes italiens, dont la majorité vient en couple, ont plus tendance à visiter les monuments et musées (45%) que de se promener en ville ou à la plage (23 %) ou encore profiter du calme et du repos (20%).

Rappelons que les dépenses totales des touristes italiens à l’intérieur du Maroc ont atteint en 2016 les 1,3 milliard de dirhams. Ces visiteurs ont généré en moyenne une recette de 846 dirhams par nuitée et par personne, en baisse de 130 dirhams par rapport à une année plus tôt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *