Climate Finance Business Dialogue: La CGEM sensibilise les entreprises au défi du changement climatique

Climate Finance Business Dialogue: La CGEM sensibilise les entreprises au défi du changement climatique

Comme l’avait déjà signalé Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), «le secteur privé au Maroc est pleinement mobilisé pour accompagner l’organisation de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le climat (COP22) à Marrakech».

Ainsi à Londres, le patronat a poursuivi ses efforts pour coordonner les positions et les initiatives du secteur privé en vue d’assurer le succès de la COP22 et soutenir la transition énergétique et l’essor de l’économie verte. À la conférence internationale «Climate Finance Business Dialogue» qui se poursuit jusqu’au ce 29 juin, la CGEM a marqué son soutien à la conférence onusienne de Marrakech sur le changement climatique visant à sensibiliser les entreprises au défi du changement climatique qui offre d’importantes opportunités d’affaires, de différenciation marketing et de compétitivité.

Au fait, cette rencontre, qui ambitionne d’enrichir les débats de la négociation climatique de la Conférence de Marrakech, a été marquée par la présentation d’un exposé par Robert Tippmann du cabinet Climatekos sur le financement des projets climatiques dans le monde. En effet, les débats ont porté notamment sur les fonds destinés à réduire les changements climatiques, les instruments et les mécanismes de financement ainsi que sur les obstacles à l’accès aux fonds «verts».
Les échanges ont également abordé le Fonds d’adaptation (destiné à financer des projets ou des programmes d’adaptation au changement climatique dans les pays en développement), son fonctionnement et ses caractéristiques innovantes.

Il est à mentionner que deux autres rencontres du Business dialogue sont prévues par la CGEM. La deuxième aura lieu le 17 juillet à Tanger, alors que la troisième se tiendra au Kenya en septembre prochain en vue d’associer l’Afrique à ce processus de dialogue et de concertation afin de pouvoir mieux cerner les défis auxquels fait face le continent en matière de changements climatiques.

Enfin, la confédération a été représentée par le vice-président de la CGEM Faïçal Mekouar et du président de la commission d’énergie, du climat et d’économie verte de la CGEM Said Mouline, a regroupé des dirigeants d’entreprises, des investisseurs, des décideurs et des responsables de fédérations patronales de plusieurs pays du monde et vise à élaborer une feuille de route pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *