Clôture à Laâyoune du Forum sur l’économie sociale

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et le parrainage de SAR la Princesse Lalla Amina, Présidente de la Ligue marocaine pour la Protection de l’Enfance (LMPE), les travaux du premier Forum international de l’économie sociale et solidaire se sont clôturés dimanche soir à Laâyoune. Cette manifestation, à laquelle ont pris part plus de 30 associations et organismes représentant 18 pays d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d’Afrique, a été organisée sous le thème « L’économie sociale et solidaire contre la pauvreté et pour un monde de paix et de solidarité ».
Les participants à cette rencontre internationale ont traité du rôle de l’économie sociale et solidaire dans les stratégies de lutte contre le chômage et la pauvreté, mettant en exergue sa présence dans la culture arabo-musulmane du peuple marocain. Ils ont relevé que le progrès réalisé dans les oeuvres sociales et dans la création d’opportunités d’auto-emploi reste encore limité et inconnu en terme de terminologie économique et sociale actuellement.
Après avoir précisé le rôle dévolu aux ONG ayant des objectifs diversifiés dans la dynamisation de l’économie sociale et solidaire, les participants ont souligné que ce Forum a constitué une occasion favorisant les mécanismes de coopération et d’échange entre les associations ayant des expériences dans la complémentarité et la solidarité entre les pays du Nord et du Sud.
Le communiqué final publié à l’issue de cette rencontre a indiqué que les participants ont souligné l’importance de la coopération décentralisée outre la dynamisation des mécanismes traditionnels afin de les rendre des instruments efficients dans la création de postes d’emploi et la lutte contre la pauvreté.
Lors des ateliers de travail sur l’agriculture, l’environnement, la lutte contre la désertification et la lutte anti-acridienne, le document souligne que les participants se sont penchés sur les moyens favorisant la contribution de ces domaines à la recherche de solutions efficaces dans la lutte contre le chômage et la pauvreté, faisant connaître, à cet égard, l’expérience canadienne, chinoise et malgache.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *