Clôture de la conférence Euro-Med sur la réforme économique

Initié conjointement par le Maroc et le Royaume-Uni, ce forum de deux jours était la première étape d’un programme de travail destiné à créer un réseau euro-méditerranéen où les représentants des acteurs de la réforme économique peuvent procéder à un échange d’informations, de propositions et des meilleures pratiques. Intervenant lors de la séance de clôture, Lord Simon Of Highbury, ancien ministre délégué britannique au Commerce et à la Compétitivité et co-président de la Conférence, a estimé que la réussite de tout processus de réformes reste tributaire dans une large mesure de la préservation de la solidarité et de la cohésion sociales.
Il a, d’autre part, mis l’accent sur la nécessité d’encourager à la fois la compétitivité des entreprises et la participation de la société civile à la gestion de la chose locale et sa sensibilisation à l’importance de la réforme. Abondant dans le même sens, M. Driss Benali, professeur d’économie à l’Université Mohammed V de Rabat et co-président de la Conférence, a relevé que la réforme est avant tout un moyen de gouverner et d’exister dans un monde en pleine mutation. La réforme ne peut exister sans croissance et son aboutissement passe nécessairement par l’adhésion massive de ceux qui y sont touchés, a dit M. Benali pour qui, la croissance laissée à elle-même ne débouchera jamais sur la cohésion sociale.
Le débat lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des économistes, experts régionaux, représentants d’ONG et des nouveaux pays membres de l’Union européenne (UE), a été axé notamment sur les meilleures politiques gouvernementales susceptibles d’atténuer les coûts d’ajustement qui résultent des accords d’association et la façon de protéger les couches les plus vulnérables à travers un dispositif de sécurité. La manière de concevoir la restructuration de l’industrie en vue d’alléger l’impact de la perte d’emplois, les leçons à tirer de l’expérience d’autres pays dans la gestion de la réforme économique et les outils dont dispose l’UE pour gérer ce processus, ont été également débattus au cours de ce forum.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *