Clôture du plan de développement de la CCG: Des engagements de 11,6 MMDH fixés pour 2016

Clôture du plan de développement de la CCG: Des engagements de 11,6 MMDH fixés pour 2016

Pour cette étape charnière, la Caisse a fixé des objectifs de production d’engagements en garantie et en cofinancement de l’ordre de 11,6 milliards de dirhams, en hausse de 18% par rapport aux prévisions de clôture de l’exercice 2015. De ce total, 7,4 milliards de dirhams seront destinés aux entreprises contre 4,2 milliards de dirhams pour les particuliers.

C’est ce qui a été décidé lors de la 30ème réunion du conseil d’administration de la CCG et qui a été présidé, lundi 28 décembre, par Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances. La réunion a été une occasion pour brosser le tableau des réalisations de la Caisse. Intervenant à cet égard, Hicham Zanati Serghini, directeur général de la CCG, a indiqué que le volume des crédits garantis par la Caisse a connu un développement important, et ce depuis 2009, l’année de l’entrée en vigueur de la réforme du système national de garantie en faveur des TMPE.

«Ces résultats démontrent la pertinence des orientations stratégiques de cette réforme aussi bien en termes de ciblage et d’offres produits qu’en termes de processus et de modes opératoires», a souligné M. Zanati Serghini. Pour sa part, Mohamed Boussaid a réitéré la priorité accordée par l’État au développement économique et social du Maroc à travers l’appui à l’investissement, à la compétitivité du tissu productif et au renforcement de l’inclusion financière.

M. Boussaid a rappelé, à ce titre, le lancement par le gouvernement, sur Hautes instructions royales, de nombreux chantiers stratégiques, notamment l’ambitieux plan d’accélération industrielle ainsi que les différentes stratégies sectorielles visant à consolider les bases d’un développement économique intégré et équilibré. 

Le ministre a salué par la même occasion le renforcement de l’offre produits de la Caisse centrale de garantie. Il a par ailleurs annoncé la poursuite de l’extension du périmètre d’intervention de la Caisse à travers notamment le lancement prochain d’un fonds d’amorçage au profit de start-up.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *