Club Med perd 18 M d’euros pour l’été 2004

Cette annonce a fait chuter le titre ce mardi. Rappelons que pour l’été 2003, le résultat était une perte de 18 M d’euros. Le chiffre porte toutefois sur « un exercice clos fin octobre », a souligné un porte-parole du Club.
« Le résultat d’exploitation du Groupe Club Méditerranée de la saison été 2004 à fin septembre (du 1er mai au 30 septembre 2004) est du même ordre que celui enregistré lors de l’été 2003 à fin septembre (du 1er mai au 30 septembre 2003) », indique le communiqué du Club annonçant l’émission d’Oceane.
Dans le communiqué, le Club, dans lequel la prise de participation d’Accor est désormais effective, annonce l’émission d’obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes (Oceane) pour un montant de 130,4 millions d’euros, à échéance au 1er novembre 2010.
L’émission est « déjà souscrite plusieurs fois, prouvant l’intérêt du marché pour cette opération », a déclaré un porte-parole du Club Med à 12h30 (10h30 GMT). Accor détient 28,9% du Club et est entré dans le Conseil de surveillance de ce dernier. Le mariage avec Accor est donc une bonne aubaine pour Club Med qui connaît une situation difficile depuis la fin 2000.
Le groupe venait alors, sous l’effet d’un plan de redressement sur trois ans imposé par son PDG Philippe Bourguignon (venu d’Eurodisney), de restaurer croissance et rentabilité.
Le groupe fondé par Serge Trigano souffre par ailleurs d’un concept vieillissant, imité par de nombreux concurrents qui proposent, eux aussi, des formules « tout compris ».
Confronté à la baisse de fréquentation de ses villages, le groupe lance fin 2001 un sévère plan d’économies, comportant la fermeture d’une quinzaine de villages, notamment en Amérique du Nord et en Asie, et un plan social.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *